France Dimanche > Actualités > Catherine Laborde : Son mari désespère…

Actualités

Catherine Laborde : Son mari désespère…

Publié le 26 octobre 2018

catherine-laborde-thomas-stern

L’époux de l’ancienne Miss Météo, Catherine Laborde, sait qu'ils ne pourront pas s'en sortir seuls...

« Surtout, ne vous arrêtez pas de travailler, n’en parlez à personne, faites comme si de rien n’était », lui aurait intimé son neurologue. Pendant quatre ans, Catherine Laborde a scrupuleusement respecté son conseil. Malgré quelques signes avant-coureurs, quelques siestes impromptues ou quelques trous de mémoire, personne - pas même Evelyne Dhéliat - ne s’est douté avant le 14 octobre dernier de la maladie qui s’appropriait peu à peu le corps de l’ancienne Miss Météo de TF1. Personne, excepté son mari. 

Alarmé par les tremblements intempestifs de sa bien aimée depuis vingt ans, c’est même Thomas Stern lui-même qui va pousser celle qu’il a épousé en 2013 a aller consulter : « Il a vu ce bras droit qui tremblait. […] Il m'a dit « Mais regarde tu as la main qui tremble ». Comme il insiste, je finis par prendre rendez-vous. », confiait la femme de 67 ans sur le plateau de « Sept à huit ».

Pendant la trop longue période où le secret et la maladie ont rongé, ensemble, la vie de Catherine Laborde, son époux depuis 2013 va donc être d’un soutien indéniable… Au cours de ses quatre années, Thomas Stern a observé, impuissant, l’état de sa femme se dégrader, étape par étape, tremblement par tremblement, hallucination par hallucination et mot par mot… « Quand le réflexe du médecin a été de nous dire : 'Moins vous en parlez, mieux c'est', on y adhère assez vite. […] Le choc, ç'a surtout été d'apprendre qu'elle entrait dans un cycle de maladies. », confie l’homme dans les colonnes de Gala.


Aujourd’hui pourtant, Thomas Stern est plus que conscient que la bataille ne fait que commencer, un combat qu’il sait qu’ils ne pourront pas gagner seuls : « Pour l’instant, je gère, mais je sais qu’il me faudra de l’aide plus tard », a-t-il confié.

S’il assure que « c’est dur », que « parfois ça [le] gave » et qu’ « [il] n’est pas un saint », l’époux de Catherine Laborde « vit avec » : « On assume et on accepte. Pas d’autres choix ! »

De son côté, l’ancienne animatrice de TF1 en est persuadé : «  Notre couple est plus fort que la maladie. »

Estelle LAURE

À découvrir