France Dimanche > Actualités > Cécile de Ménibus : Une Saint-Valentin de cauchemar !

Actualités

Cécile de Ménibus : Une Saint-Valentin de cauchemar !

Publié le 11 mars 2019

Cécile de Ménibus a appris que son homme la trompait le jour de la fête des amoureux.

Si elle ne manque pas d’atouts pour plaire aux hommes, la toujours ravissante Cécile de Ménibus n’a pas eu à chaque fois la chance de tirer le bon numéro. L’animatrice de 48 ans, qui présente désormais la matinale de Sud Radio ainsi que l’émission Les mystères de… sur la chaîne C8 n’en fait, justement, pas mystère.

Et si, sur le moment, elle n’a guère dû apprécier un certain épisode de sa vie sentimentale, c’est avec humour que l’ancienne complice de Cauet est revenue sur la pire Saint-Valentin de son existence.

Mettez-vous un peu à sa place : en ce jour de la fête des amoureux, béni par les fleuristes, la jolie blonde s’attendait au pire à un joli bouquet, au mieux à une délicate surprise de la part de son compagnon.


Et le moins que l’on puisse dire, c’est que, de ce point de vue, la belle a été servie ! En l’espace de quelques instants, Cécile a dû passer du sourire idyllique au rictus qu’inspire une colère noire, comme elle l’a raconté dans les colonnes de notre confrère Paris Match : « Il y a une quinzaine d’années, j’ai reçu des billets d’avion de la part de mon compagnon de l’époque. Sauf qu’ils étaient au nom de sa maîtresse… »

Même si la jeune femme n’en dit pas davantage sur les suites de cette bourde – que certains psychanalystes d’obédience freudienne qualifieraient sans doute de lapsus révélateur de la part d’un amant inconsciemment pressé d’en finir avec une liaison sinon dangereuse, du moins sans issue –, tout porte à croire que ce présent aura aussi fait office de cadeau de rupture. Car quand celui dont vous partagez à la fois le lit et le destin commet une telle erreur, le pardon des offenses exige une sacrée dose de charité chrétienne et un goût du partage propre aux seuls libertins, aux sens assez éclairés pour s’offrir un dîner aux chandelles après une telle humiliation.

Cécile ne paraissant pas partager ces valeurs, tout laisse à penser qu’elle a souhaité bon voyage et bon vent à l’auteur de cette boulette. Et la présentatrice a, sans aucun doute, passé une bien meilleure Saint-Valentin 2019 auprès de Thierry Tourault, directeur de production, dont elle partage la vie depuis cinq ans et qui ne lui inspire que des éloges : « Je n’ai jamais trouvé quelqu’un d’aussi bien élevé et convivial. » Pas le genre à inviter sa meilleure copine aux Seychelles…

Claude LEBLANC

À découvrir