France Dimanche > Actualités > Cécilia Attias : Au cœur d’un scandale !

Actualités

Cécilia Attias : Au cœur d’un scandale !

Publié le 6 mai 2016

Avec son mari Richard, l’ex-première dame Cécilia Attias est citée dans une bien sombre affaire financière…

Si vous vous tenez un minimum au courant de l’actualité, vous en avez forcément entendu parler. D’ailleurs, la semaine dernière, nous évoquions le sujet des fameux Panama Papers dans l’article consacré à Élise Lucet. Au début du mois d’avril, un énorme scandale financier a éclaté, qui met en cause de nombreuses personnalités. Celles-ci auraient enfreint la loi, faisant appel à des sociétés domiciliées dans des paradis fiscaux pour échapper à l’impôt !

Si la liste des personnes incriminées s’allonge de jour en jour, et doit angoisser celles et ceux qui ont tenté de cacher leurs activités par le biais de sociétés offshore, deux nouveaux noms ont été cités par Le Monde, qui ne nous sont pas inconnus. Il s’agit de Cécilia et Richard Attias !

En effet, le 8 avril, le quotidien révélait que l’une de ces sociétés, The Experience by Richard Attias Ldt, avait été créée aux îles Vierges britanniques en janvier 2010… Et comme nous l’ont appris les Panama Papers, l’homme d’affaires serait l’un des cinq actionnaires de cette société. Mais ce n’est pas tout. Toujours selon cette source, son épouse, Cécilia, aurait été associée à la holding du groupe !

->Voir aussi - Cécilia Attias : Trahie par son fils !

Ces informations ternissent l’image du couple modèle et de transparence qu’ils se plaisent à afficher… « Je suis marocain, je ne paie pas d’impôts, c’est un privilège et c’est très bien comme ça ! » a déclaré le spécialiste en communication, ajoutant qu’il ne « faut pas diaboliser » ceux qui mettent leur argent au Panama, vu « la fiscalité étouffante »…

Si cette société a été mise en liquidation en 2014, la trace de son montage est, elle, restée. Et à la suspicion de fraude viennent s’ajouter les lourds reproches que lui sont régulièrement adressés, en écho aux activités d’une autre de ses entreprises en Afrique.

->Voir aussi - Cécilia Attias : Le jour où elle a fait craquer Kadhafi !

Prédateur

« C’est avec des fonds publics que M. Richard Attias invite des centaines de personnes au Gabon depuis trois ans pour tenter de redorer l’image d’un régime prédateur », écrivaient les Indignés du Gabon en 2014, l’accusant de « rouler les Africains dans la farine ».

L’homme d’affaires a usé de son droit de réponse au Monde en affirmant que cette société n’avait « jamais eu d’activité » et que sa femme Cécilia Attias « n’en a jamais été actionnaire », ajoutant « n’avoir jamais mis en place de montages ayant pour objet de dissimuler frauduleusement [ses] avoirs ». Mais on ne connaît pas les répercussions que ce scandale pourrait avoir sur son activité ni sur son couple…

Laurence Paris

À découvrir

Sur le même thème