France Dimanche > Actualités > Cécilia Attias : “Je suis d’une nature extrêmement jalouse !”

Actualités

Cécilia Attias : “Je suis d’une nature extrêmement jalouse !”

Publié le 6 septembre 2014

Marion Game, la formidable Huguette de “Scènes de ménages”, raconte dans quelles circonstances elle s’est aperçue de l’esprit possessif de l’ex-� première dame.

Un bonheur sans faille… C’est l’image que donnent d’eux la belle Cécilia Attias, ex-Sarkozy, et le publicitaire Richard Attias. En mars dernier, le couple avait volontiers posé devant les photographes à l’occasion du Salon du livre de Paris, auquel participait l’ancienne épouse du président de la République avec son ouvrage autobiographique, Une envie de vérité (Flammarion).

Cécilia Attias portrait MarionOn pouvait les voir, visiblement toujours très épris, six ans après leur mariage célébré en grande pompe à New York, le 23 mars 2008. Tout comme en avril 2014, où ils semblaient toujours aussi épanouis, lors du Prix de la Closerie des Lilas, dont Cécilia Attias était jurée. Bref, tout semblait aller pour le mieux pour ce duo très en vue, qui paraissait avoir choisi comme maîtres mots de son existence harmonie et compréhension.

Pourtant, à la lumière de certaines déclarations, cette image parfaite du bonheur conjugal pourrait être fragilisée. Si l’on en croit les dires de Marion Game, l’épouse de Richard Attias ne serait pas seulement faite d’amour et de douceur. Elle serait en effet très jalouse, comme l’a raconté la comédienne à Philippe Vandel lors de son émission Tout et son contraire, retransmise le 19 août dernier.

Marion Game dans la pièce
Marion Game dans la pièce "J'y suis, j'y reste"

Comblée

La pétillante Huguette de Scènes de ménages, sur M6, est revenue sur la relation qu’elle a eue, entre 1968 et 1972, avec Jacques Martin. Marion Game raconte que, douze ans après leur séparation, elle connaissait un grand succès avec la pièce J’y suis, j’y reste, diffusée dans l’émission Au théâtre ce soir. Du coup, le théâtre Marigny, à Paris, a souhaité faire jouer cette œuvre, mais l’acteur principal, Jacques Morel, ne pouvait y participer.

Marion pense alors, « bêtement », comme elle le raconte à Philippe Vandel, à son ex, Jacques Martin. À l’époque, ce dernier est marié avec une certaine Cécilia. C’est après l’avoir rencontrée, au moment où Jacques Martin a rejoint la troupe de J’y suis, j’y reste, que Marion s’est fait une idée très précise du tempérament de feu de l’actuelle madame Attias.

« Elle était folle de jalousie, a raconté la comédienne. Cécilia a cru une seconde – cette pauvre dame ! – que je voulais avoir une stratégie pour reprendre Jacques. Ce n’était pas ça du tout ! Elle venait en répétition, elle était là tous les jours, elle guettait au trou, enfin, c’était dément ! Elle était charmante et délicieuse, mais je sentais l’inquiétude dans son attitude et ses yeux. »

Et la perception qu’a eue Marion Game de cette jolie jeune femme n’est pas, semble-t-il, qu’une illusion. En effet, en octobre 2013, invitée dans l’émission C à vous, présentée par Anne-Sophie Lapix, Cécilia déclarait : « Je suis d’une nature extrêmement jalouse. » Cependant, même si l’épouse de Richard Attias se connaît bien, le temps a passé depuis les années 80, lorsqu’elle était la femme de l’animateur de Dimanche Martin.

Sans doute l’amour réconfortant que lui porte son actuel mari l’a-t-il calmée un peu. Cécilia Attias doit se sentir aujourd’hui plus rassurée qu’elle ne l’était dans ses très jeunes années.

Cécilia Attias main boucheIl faut dire que Richard fait tout ce qu’il peut pour lui prouver sans cesse son amour : bien que très pris par ses activités au sein de la société Richard Attias & Associates, dédiée à la communication, il s’est joint à sa femme pour la fondation qu’elle a montée et à laquelle elle se consacre entièrement : Cécilia Attias Foundation For Women. Son but : que les femmes vivent dans de meilleures conditions.

Cécilia Attias livreCécilia Attias accompagne aussi régulièrement son mari durant ses déplacements, souvent en Afrique, pour avoir la chance de profiter de son homme. Et puisque nous sommes sur le terrain des preuves d’amour, vous vous souvenez sans doute de quelle façon chevaleresque il avait pris sa défense quand elle avait été accusée d’être responsable de la mauvaise image de Nicolas Sarkozy juste après son élection : « Ce que je peux affirmer, c’est que Cécilia n’a pas du tout été impliquée, ni dans le Fouquet’s, ni dans le choix de la croisière », affirmait-il au micro de Pascale Clark, sur France Inter, en mars 2012.

L’année suivante, il déclarait, comme pour clouer le bec une fois pour toutes à ses détracteurs : « Cécilia joue un rôle stabilisateur dans ma vie. Elle me permet de voir le verre à moitié plein quand je le vois à moitié vide. »

Aussi, malgré les petits défauts de chacun, cette épouse comblée n’a aujourd’hui qu’une envie, comme Cécilia Attias le confiait à Elle en septembre dernier : « C’est de continuer de construire ma vie avec Richard. Vous savez, nous sommes un jeune couple ! »

Laurence Paris

À découvrir