France Dimanche > Actualités > Céline Dion : Elle doit la vie à Hugues Aufray !

Actualités

Céline Dion : Elle doit la vie à Hugues Aufray !

Publié le 30 janvier 2015

  Sans Hugues Aufray et sa célèbre� chanson, la Québécoise Céline Dion ne serait jamais devenue la star qu’elle est aujourd’hui !Sans Hugues Aufray et sa célèbre� chanson, la Québécoise Céline Dion ne serait jamais devenue la star qu’elle est aujourd’hui !

Il y a quelques jours, on apprenait avec tristesse que la star canadienne Céline Dion avait décidé de cesser toutes ses activités, au moins jusqu’à la fin de l’année 2015… Elle qui se faisait une joie de remonter sur la scène du Caesars Palace, à Las Vegas, en mars prochain, ainsi qu’elle l’avait annoncé l’été dernier, a dû se rendre à l’évidence : malgré les traitements médicaux et le repos, la santé de René ne semble pas s’améliorer.

L’homme de sa vie, qui lutte depuis fin 2013 contre une récidive de son cancer de la gorge, a besoin de la présence constante de sa chère et tendre auprès de lui. Pour cette femme amoureuse et reconnaissante, mettre sa carrière entre parenthèses quelque temps pour veiller sur l’élu de son cœur n’est, finalement, qu’un infime sacrifice !

Depuis le temps que la Québécoise à la voix exceptionnelle est au sommet de la gloire, ce n’est pas une interruption de quelques mois qui risque de refroidir l’engouement de ses fans, bien au contraire… Un amour inconditionnel du public qui a d’ailleurs failli ne jamais exister, tout simplement parce que la chanteuse elle-même, Céline Dion, aurait pu ne jamais voir le jour !

Céline fond bleuDilemme

La star avait confié ce pan de sa vie fin 2012, dans Céline Dion en toute intimité, une émission qui lui était consacrée sur France 3 : « Ma mère ne désirait pas que je vienne au monde. Elle a pratiquement voulu mettre fin à sa grossesse », expliquait-elle alors. Difficile de croire que cette maman, catholique pratiquante, s’apprêtait à commettre un geste sans doute contraire à ses convictions.

Mais, en cette année 1967, la vie n’était pas tendre avec Thérèse et Adhémar Dion, déjà parents de treize enfants. Dans le petit appartement de Charlemagne, au Québec, le couple avait bien du mal à joindre les deux bouts. Sans parler du fait que la mère de Céline était âgée de 40 ans lorsqu’elle a découvert qu’elle était de nouveau enceinte. Quand on sait qu’à cet âge les risques de voir son enfant naître trisomique sont décuplés, on comprend que cette femme courageuse ait pu s’en inquiéter. Une angoisse bien légitime à laquelle s’ajoutait son envie de reprendre enfin une activité professionnelle après de nombreuses années passées à la maison pour élever sa « tribu ».

C’est alors que, prise dans ce maelström d’interrogations et de doutes, face à ce terrible dilemme, madame Dion a entendu la voix de… Hugues Aufray ! Et compris ce qu’elle devait faire…

C’est en tout cas ce que l’interprète de Céline Dion vient de confier au micro de Daniela Lumbroso, dans France Bleu Midi Ensemble, au sujet de sa consœur canadienne : « Elle doit plus que son prénom à cette chanson ! a assuré le chanteur. Elle lui doit sa naissance ! »

En 1973, Hugues ignorait le miracle que son tube avait accompli
En 1973, Hugues Aufray ignorait le miracle que son tube avait accompli

Émue

Comment imaginer qu’un simple tube ait été l’unique responsable de cette grave décision ? C’est le chanteur de 85 ans qui l’explique : « Elle a entendu cette chanson, Céline. Elle a été émue. Et elle a dit à son mari : “Finalement, je garde le bébé, et si c’est une fille on l’appellera Céline.” »

Quelques mois plus tard, une ravissante petite fille ajoutait ses babillages et ses cris – sans doute déjà fort mélodieux ! – à ceux des treize autres enfants de monsieur et madame Dion. Et, au cas où vous douteriez de la véracité de cette anecdote, voici ce que précise celui dont les ritournelles ont bercé les veillées de nos colonies de vacances : « C’est la maman de Céline Dion qui m’a raconté cette histoire. »

En tout cas, le moins qu’on puisse dire, c’est que, en plus de devoir la vie à cette chanson intemporelle, la diva a vraiment eu de la chance que sa maman n’ait pas eu le coup de foudre pour un autre succès d’Hugues Aufray sorti la même année… Pas sûr que Stewball Dion aurait eu la même carrière !

Clara Margaux

À découvrir