France Dimanche > Actualités > Céline Dion : Olivier ne la quitte plus !

Actualités

Céline Dion : Olivier ne la quitte plus !

Publié le 30 août 2017

Ancien membre des commandos de la Marine, champion du monde de kick-boxing, acteur à Hollywood, cet athlète de 57 ans avait le  profil idéal  pour combler les vœux de la star Céline Dion.Ancien membre des commandos de la Marine, champion du monde de kick-boxing, acteur à Hollywood, cet athlète de 57 ans avait le  profil idéal  pour combler les vœux de la star Céline Dion.

Ce devait être LA romance de l’été. La plus glamour et la plus torride en même temps. C’était d’ailleurs amplement mérité, dans la mesure où, objectivement, Céline Dion et son beau danseur, Pepe Muñoz, de dix-sept ans son cadet, formaient un couple absolument parfait, séduisant en diable.

Bref, à les voir sans cesse ensemble, le plus souvent tendrement enlacés, dans toutes les villes d’Europe où la Québécoise fait actuellement un triomphe, chacun comprenait qu’il se passait vraiment quelque chose dans la vie de Céline. Quelque chose de beau, de fort, de troublant, qui la bouleverse, la traverse, la change.

->Voir aussi - Céline Dion : Pepe, charmant à tous points de vue !

Quelque chose, ou plutôt quelqu’un. Un homme qui l’apaise, lui apporte ce dont elle avait tant manqué pendant de longs mois, depuis la disparition de son mari, René, il y a un an et demi. C’est alors que s’est produit un coup de théâtre le 2 août.

Mystérieux

Ce jour-là, Céline est apparue à l’entrée de son palace parisien, le Royal Monceau, radieuse, au bras d’un homme au sourire éclatant et viril. Mais à la grande surprise des dizaines de fans qui s’étaient massés dans cette partie de l’avenue Hoche avec l’espoir de voir surgir leur idole, à leur intense surprise donc, ils ont pu constater que cet homme n’était pas Pepe Muñoz, comme ils s’y attendaient tous.

->Voir aussi - Céline Dion : Dévastée par la mort d'enfants innocents !

Leur étonnement s’est mué en stupéfaction lorsqu’ils ont vu Céline se lover dans les bras puissants de son compagnon, lequel a posé ses mains sur sa taille avant d’échanger avec elle un tendre baiser. Et ce n’était pas tout. Car juste après, c’est une Céline irradiant le bonheur qui leur a demandé de souhaiter un bon anniversaire à son mystérieux chevalier servant !

Évidemment, une fois la stupeur passée, tout le monde a voulu savoir qui pouvait bien être cet inconnu semblant avoir surgi de nulle part… pour atterrir dans les bras de la star. En première ligne, nos limiers se sont mis en chasse. Et ils n’ont pas tardé à découvrir que l’inconnu en question était tout… sauf inconnu, justement !

Le nom de cet athlète à la mâchoire volontaire et au regard d’acier ? Olivier Gruner. Si ce nom dit quelque chose à certains d’entre vous, c’est normal. Après avoir fait partie des prestigieux commandos de la Marine nationale, après être devenu champion du monde de kick-boxing, Olivier Gruner a quitté la France pour Hollywood, où il a tourné dans plus de trente films d’action : c’est en quelque sorte notre Chuck Norris à nous, Olivier Gruner ! Mais par quels méandres s’est-il retrouvé soudain à partager la vie de Céline Dion ?

Ange gardien

Car il la partage vraiment et totalement, cette vie ! Lorsque Céline s’éveille le matin et saute hors de son lit, Olivier est déjà là, veillant à tout, l’œil constamment aux aguets. Lorsque, le soir, la star regagne sa chambre, Olivier est encore à son côté, pour s’assurer que tout va bien. Et, entre ces deux moments, quel que puisse être l’emploi du temps de la chanteuse, il ne l’aura pas quittée d’une semelle, l’accompagnant dans ses séances de shopping ou d’enregistrement, dans les avions qu’elle doit prendre, etc.

Il n’y a guère que quand Céline est sur scène qu’on ne peut pas voir Olivier à son côté. Mais soyez sûr qu’il est là, tout près, à l’entrée de la coulisse, la couvant du regard, et prêt à se précipiter vers elle au moindre signe. Ajoutez à cela que leurs âges aussi s’accordent bien puisque Céline a 49 ans et Olivier huit de plus. Mais le plus étrange, dans cette affaire inattendue, c’est que le beau danseur espagnol, Pepe Muñoz, lui qu’on présente partout comme le nouveau grand amour de la star, ne montre aucun signe de jalousie devant cette présence continuelle de son « rival » dans le sillage de sa bien-aimée.

Dire qu’il le tolère serait même en dessous de la vérité : en réalité, l’assistance permanente d’Olivier dans l’ombre de sa belle le rassure énormément. Un mystère ? Non. C’est simplement que Pepe sait parfaitement, et depuis le début, quel rôle joue exactement Olivier Gruner auprès de Céline Dion : celui de son garde du corps particulier. Si ce colosse surentraîné a soudainement fait son apparition dans l’équipe de la chanteuse, ce n’est pas sans raison, loin de là.

Car Céline a récemment fait l’objet de menaces. Et après le terrifiant attentat de Manchester, qui a coûté la vie à vingt-deux admirateurs d’Ariana Grande, on comprend que l’entourage de la star canadienne n’a voulu prendre aucun risque concernant sa sécurité personnelle. Or, vu son impressionnant palmarès, à la fois militaire et sportif, qui mieux que le bel Olivier aurait pu assurer la protection rapprochée de la diva ? Et puis, quelle classe : ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir s’offrir un « gorille hollywoodien » !

C’est donc sous l’œil protecteur et rassurant de ce beau guerrier que Céline et Pepe peuvent laisser libre cours à leur passion et s’aimer en toute sécurité… ce qu’ils ne se privent pas de faire, que ce soit à Paris, à Londres ou à Berlin, c’est-à-dire partout où la chanteuse doit se produire. Ils donnent tellement l’impression d’être seuls au monde, tous les deux, qu’il arrive qu’ils aient à subir quelques mouvements de jalousie.

Non pas de la part d’Olivier, leur « ange gardien », mais plutôt de celle des fans qui ont parfois l’impression que l’Espagnol leur a volé « leur » Céline ! C’est ce qui s’est produit, dans la nuit du 30 au 31 juillet dernier, à Paris. Céline Dion rentrait de Londres, où elle venait de chanter. Comme d’habitude, des dizaines d’admirateurs étaient massés devant le Royal Monceau, sachant que leur idole avait choisi de rentrer chaque soir au palace de l’avenue Hoche. Ils avaient même eu la touchante attention de joncher l’entrée de pétales de roses…

Première déception lorsque la porte de la voiture s’est ouverte devant l’hôtel : ce n’est pas Céline qu’ils ont vu apparaître mais… Pepe ! Non qu’ils ne l’aiment pas, au contraire, mais enfin ce n’est pas pour lui qu’ils sont là ! La seconde déception est encore plus cruelle : voilà Céline Dion qui émerge à son tour de la limousine… mais pour franchir rapidement le trottoir et s’engouffrer dans le bâtiment, après avoir, contrairement à son habitude, refusé toutes les demandes d’autographes et de selfies ! Pourquoi une telle attitude, qui ne lui ressemble pas ?

Parce que Céline était trop pressée de retrouver Pepe. Et en effet, quelques fans bien placés ont pu la voir se jeter littéralement dans les bras de son danseur et l’étreindre longuement, avec passion.

Et si jamais, dans la foule rassemblée devant le Royal Monceau, il s’était trouvé deux ou trois mécontents décidés à forcer le passage pour aller protester auprès de Céline Dion, on peut être sûr qu’ils auraient trouvé Olivier Gruner sur leur passage, et qu’ils auraient alors eu tout intérêt à filer doux ! C’est tout de même bien pratique, d’avoir deux chevaliers servants…

Pierre-Marie Elstir

À découvrir