France Dimanche > Actualités > Céline Dion : Sa famille décimée !

Actualités

Céline Dion : Sa famille décimée !

Publié le 24 août 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

C’est un été meurtrier, une terrible tragédie qui vient de frapper les siens. Impuissante, la diva Céline Dion n’a rien pu faire pour les protéger…

Cet été 2020 restera sans doute longtemps dans la mémoire de la chanteuse comme l’un des plus horribles et meurtriers qui soient. La star, comme chacun d’entre nous, a certainement dû supporter les ravages que fait toujours le coronavirus, un fléau qui a déjà tué dans le monde plus de 700 000 malheureux ! Et voilà qu’aujourd’hui, un terrible accident la meurtrit encore un peu plus… Car c’est sa famille qui en est victime ! Et Céline, malgré son désir de les aider, n’a rien pu faire…


Ne pas pouvoir assister les siens est très certainement un crève-cœur pour la chanteuse, toujours si sensible aux souffrances du monde, toujours prompte à réagir et à agir lorsqu’elle le peut pour tenter de soulager ceux qui souffrent. Mais cette fois, elle n’a pu qu’assister, impuissante, à cette dévastation.

Car le drame de Beyrouth, la double explosion qui a ravagé la capitale du Liban le 4 août dernier, a touché sa propre famille. Son mari tant aimé, René Angélil, était en effet d’origine syro-libanaise. La mère de celui-ci, Alice Sara, disparue en 1997, était née au pays du Cèdre. Un peu du Liban coule dans les veines des enfants de Céline et de René… Si son époux était né au Canada, où ses parents avaient émigré, il avait cherché à reprendre contact avec les membres de sa famille libanaise. Au début des années 2000, comme l’avait rapporté L’Orient-Le Jour, il avait demandé à un avocat de rechercher ses origines dans le pays. C’est de cette façon qu’il avait pu envoyer une lettre au cousin germain de sa mère, expliquant qui il était et qu’il souhaitait se rapprocher des siens.

Au départ, l’homme d’affaires qui reçoit le message pense qu’il est victime d’un canular. Mais, motivé de renouer avec les siens, René insistera et les retrouvailles auront lieu. En juillet 2001, cette famille retrouvée avait même été conviée à venir assister au baptême de René-Charles, ce qu’ils avaient accepté. Même la tante de René, alors âgée de 93 ans, qui ne sortait plus guère de chez elle, avait tenu à faire le voyage ! Quant à Céline, quand elle les avait rencontrés, elle leur avait dit : « Je vous remercie d’avoir réalisé le rêve de mon mari de retrouver sa famille », rapportait L’Orient-Le Jour.

Aussi, logiquement aujourd’hui, alors que l’on compte plus de 150 décès, que quelque six mille blessés sont à déplorer et que des dizaines de personnes n’ont pas encore été retrouvées par leurs proches, Céline est affectée par ce terrible drame qui a touché tous ces anonymes qui ont perdu la vie, pour leurs proches qui souffrent, et pour ceux qu’elle connaît et qui sont dans le malheur. Triste, elle a posté ce message sur les réseaux sociaux : « J’ai le cœur brisé par la terrible catastrophe à Beyrouth. Mes pensées et mes prières accompagnent les victimes, leur famille et le merveilleux peuple libanais. Je pense à vous et je vous souhaite de l’amour et de la paix. »

Laurence PARIS

À découvrir