France Dimanche > Actualités > Céline Dion : Victime d’un burn-out

Actualités

Céline Dion : Victime d’un burn-out

Publié le 31 janvier 2018

Céline Dion devait reprendre 
ses concerts 
à Las Vegas 
le 12 janvier. 
Mais le 16, la diva brillait par 
son absence.

Il y a deux ans, presque jour pour jour, elle disait adieu à l’homme de sa vie. C’était un 14 janvier. Ce n’est peut-être pas une coïncidence si Céline Dion, sans doute affaiblie psychologiquement par ce triste anniversaire, a dû annuler plusieurs concerts pour raisons de santé. « Une infection des cordes vocales », faisait savoir son équipe, le 9 janvier sur Facebook.

Trois jours plus tard, la star remontait sur scène. À bout de forces, livide sous son maquillage, elle était parvenue à assurer le show. Le lendemain, clouée au lit, elle s’excusait auprès de ses fans : « J’ai eu beaucoup de mal à terminer le spectacle d’hier et j’y ai laissé ce qui me restait d’énergie. Mon médecin m’a donc ordonné le repos pour ce soir. »

Surmenage

Les 16 et 17 janvier, la star brillait de nouveau par son absence, ce qui commence à faire beaucoup pour une simple infection de la gorge… Et pour cause !

Céline souffrirait d’un mal autrement plus grave. Les symptômes, une importante perte de poids, une tension artérielle très basse et un état d’épuisement avancé sont ceux d’un burn-out, une grave dépression résultant d’un surmenage.

Il y a deux ans, Céline jurait à René que, pour lui et leurs trois enfants, elle poursuivrait sa carrière. Elle a tenu parole, trouvant aussi probablement dans le contact avec son cher public, une forme de réconfort. Mais sans doute n’a-t-elle pas assez écouté son corps.

« J’espère que vous pourrez me pardonner », écrivait-elle le 12 janvier à ses fans, désespérée de ne pouvoir assurer son spectacle. Ce qu’ils ne lui pardonneraient pas, ce serait de mettre sa vie en danger pour chanter coûte que coûte…

Lili CHABLIS

À découvrir