France Dimanche > Actualités > Cendrine Dominguez : Bientôt grand-mère !

Actualités

Cendrine Dominguez : Bientôt grand-mère !

Publié le 30 juillet 2016

Un an après avoir perdu son mari Patrice, Cendrine Dominguez reprend enfin goût à la vie…

Il y a toujours eu deux sources aux larmes. Et quand vous les voyez couler lentement sur les joues d’un homme ou d’une femme inconnus, il est bien difficile de savoir si c’est le chagrin ou le bonheur qui les ont soudain fait surgir des yeux embués d’un être submergé par l’émotion.

Tenez, prenez le cas de Cendrine Dominguez. Il y a un peu plus d’un an, le 12 avril 2015, elle sanglotait après avoir perdu l’homme le plus cher à son cœur, Patrice, l’ancien champion de tennis que l’animatrice avait épousé en 1986.

Celui qui s’est longtemps illustré sur les courts de Roland-Garros venait de s’éteindre à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, terrassé par un cancer. Même si, dans cette épreuve, elle a toujours pu compter sur le soutien de leurs enfants, Léa, alors âgée de 28 ans, et Léo, 25 ans, on imagine sans peine le courage qu’il lui a fallu pour contenir sa douleur après une telle perte.

->Voir aussi - Cendrine Dominguez : Un vibrant hommage à son mari Patrice

Toujours forte, cette femme de télévision a repris le chemin des plateaux, en particulier ceux de Téva, sur laquelle elle officie depuis dix-neuf ans déjà, animant l’émission Téva Déco. La chaîne, créée voilà tout juste vingt ans, fêtait en beauté cet anniversaire le 5 juillet dernier au Chalet des îles du Bois de Boulogne. Cendrine, qui en est l’un des plus solides piliers, était heureuse de se retrouver parmi ceux qui sont autant ses amis que ses collègues de travail et qui sont un peu sa seconde famille. C’est sans doute l’ambiance chaleureuse qui régnait dans cette soirée qui l’a incitée à prendre le micro pour prononcer un bref discours.

Joie

Et l’animatrice ne s’est pas contentée d’enfiler des phrases de circonstances, aussi sincères soient-elles, sur le plaisir qu’elle prenait à partager son quotidien avec ses équipes ou à souhaiter que Téva soit repartie pour au moins vingt années de plus. Non, elle s’est livrée à des confessions vraiment intimes, qui ont rendu heureuse toute l’assistance.

Qu’a-t-elle bien pu raconter, me direz-vous, pour distiller ainsi une joie aussi contagieuse aux invités ? Eh bien, voilà les propos qui ont soudain éclairé d’un sourire tous les visages : « L’année dernière, j’ai perdu l’amour de ma vie, je suis devenue une jeune veuve », a-t-elle d’abord rappelé. Avant d’ajouter : « Mais dans quelques mois, je serai une jeune grand-mère ! » Lequel de ses enfants va lui faire ce cadeau du ciel ? Eh bien, c’est Léa, qui vient de se marier avec Thomas Lecointe,.

Si l’on peut mettre une pièce sur la première de ces hypothèses, rien n’est encore certain. En revanche, une chose est presque sûre : quand viendra le jour J, Cendrine Dominguez pleurera à nouveau. Mais de bonheur cette fois-ci !
Claude Leblanc

À découvrir