France Dimanche > Actualités > Cendrine Dominguez : Un vibrant hommage à son mari Patrice

Actualités

Cendrine Dominguez : Un vibrant hommage à son mari Patrice

Publié le 13 avril 2015

Cendrine Dominguez a salué la mémoire de son mari Patrice, qui nous a quittés le 12 avril dernier des suites d'une longue maladie. L'ancien tennisman était âgé de 65 ans.

Le monde du sport est en deuil.  Patrice Dominguez est décédé ce dimanche 12 avril, à l'âge de 65 ans. L'ancien tennisman, reconverti en commentateur sportif passionné, a succombé à une longue maladie. Une tragique disparition, à laquelle sa femme Cendrine n'a pas tardé à réagir.

"A 65 ans, entouré de sa famille et de tous ses amis, Patrice Dominguez est décédé (...) à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière après un combat mené avec courage et dignité", a déclaré Cendrine dans un bel hommage à son mari. "Il a consacré sa vie au tennis, dont il fut un acteur aux multiples rôles au niveau mondial, tous assumés avec passion et détermination : joueur, entraineur, dirigeant, organisateur. Il en fut également la voix mais aussi l'historien avec une cinquantaine d'ouvrages consacrés à son sport", a ajouté l'ancienne présentatrice de Fort-Boyard, rappelant que son mari avait eu la chance de commenter et de faire vivre les matchs de Roger Federer "le virtuose", Rafael Nadal le "fenomeno" ou encore de développer "la fabuleuse histoire de Roland-Garros".

Cendrine Dominguez et Patrice s'étaient rencontrés au début des années quatre-vingts, alors que le tennisman était en fin de carrière. Il était tombé immédiatement sous le charme de la jeune mannequin, de douze ans sa cadette. Les deux amoureux s'étaient mariés en 1986. Patrice et Cendrine Dominguez ont eu deux enfants ensemble, Léa, née en 1987, et Léo, né en 1990.

Monsieur 100 000 volts

Né le 12 janvier 1950 à Alger, Patrice Dominguez a été à deux reprises numéro un français au cours de sa carrière. 36e mondial au firmament de son tennis, en août 1973, il n'a jamais remporté de titre individuel, échouant en finale à quatre reprises. Son palmarès compte tout de même sept titres en double. Connu pour son état physique exceptionnel, rapidement surnommé "Monsieur 100.000 volts" pour ses aptitudes hors-normes, l'athlète n'a jamais renoncé à son amour de la petite balle jaune. Entraîneur d'Henri Leconte puis de Fabrice Santoro dans les années quatre-vingts, Patrice avait été nommé Directeur technique national de la Fédération française de tennis de 1994 à 1996, puis de 2005 à 2009. L'ancien entraîneur de l'équipe de France de tennis lors de la Coupe Davis 1990 s'était impliqué dès le crépuscule de sa carrière professionnelle comme commentateur sportif, en 1978. Ayant fait ses armes sur Europe 1 et Antenne 2, l'ancien joueur avait également officié pour RMC, et plus récemment pour W9. Il avait également occupé le poste d'éditorialiste pour L'Équipe ou Sport24.com. Il était particulièrement célèbre pour ses commentaires passionnés, émaillés de nombreuses anecdotes qui témoignaient de sa profonde connaissance du tennis et de son histoire.

La disparition de Patrice Dominguez a profondément ému le monde du tennis. Plusieurs joueurs ont immédiatement rendu hommage au tennisman qui était resté très proche de l'équipe de France. Jo-Wilfried Tsonga, Julien Benneteau, Paul-Henri Mathieu, Gaël Monfils, Richard Gasquet ou encore Quentin Halys ont partagé leur douleur sur Twitter.

Denis Brogniart et Estelle Denis se sont également manifestés après avoir appris la nouvelle. Côté politique, le Premier ministre, Manuel Valls a lui aussi salué la mémoire de "ce grand homme", rejoint par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, et par Thierry Braillard, secrétaire d'État chargé des Sports. Leurs pensées vont à la famille du disparu.

Raphaël Marchal

À découvrir