France Dimanche > Actualités > Chantal de Koh Lanta : Elle risque l'amputation !

Actualités

Chantal de Koh Lanta : Elle risque l'amputation !

Publié le 17 juin 2015

Elle a vaincu l'île de tous les dangers sans se blesser. Mais de retour chez elle à Madagascar, Chantal, l'ex-aventurière de Koh-Lanta s'est grièvement blessée. Alors qu'elle souffre le martyr, l'ancienne candidate de télé-réalité risque désormais l'amputation...

Elle, qui a affronté les araignées, la faim, la soif, le sable dans les yeux et le risque de se casser en deux à chaque épreuve de Koh Lanta en Malaisie, s'est blessée "bêtement" chez elle et risque maintenant de perdre l'un de ses doigts. Chantal n'est pourtant pas de celles que les bobos effraient. Triple championne de kick-boxing, l'ex aventurière a déjà reçu de gros coups dans sa vie, mais jamais comme celui-ci. "Ce doigt m'empêche de dormir tellement il me fait souffrir" s'est lamentée Chantal à nos confrères de Télé Star.

https://twitter.com/chantal_KL2015/status/606187061629067265

Alors que cela faisait quelques semaines que la jeune femme reprenait goût aux plus simples plaisirs de la vie : manger et boire à sa faim, l'ancienne candidate de télé-réalité qui travaillait dans sa maison à Madagascar pour la retaper, s'est écorchée le doigt. "Mais comme d'habitude, je ne me suis pas vraiment soignée" a-t-elle expliqué au magazine qui l'interrogeait sur son accident. L'ex-athlète de haut niveau a beau avoir un moral d'acier et se montrer forte (comme elle l'a prouvé aux téléspectateurs sur Koh-Lanta face aux privations et aux épreuves éliminatoires), la douleur est là et elle ne peut plus bouger sans souffrir. "Il s'est infecté et maintenant il est gangréné. J'ai dû rentrer en France pour qu'on tente de me sauver le doigt". La photo de sa main postée sur les réseaux sociaux témoigne de son mal. On souffre avec elle...

https://twitter.com/chantal_KL2015/status/606463216483504129

Tandis que La guerrière de Koh-Lanta a été prise en charge par les services hospitaliers, Chantal risque malgré les soins qui lui sont portés de perdre son doigt. "Il n'est pas encore sûr que je ne le perde pas. J'espère encore ne pas devoir être ampu­tée". On l'espère aussi pour elle...

Célia de Veyle

À découvrir