France Dimanche > Actualités > Chantal Goya et Jean-Jacques Debout : Ils se séparent !

Actualités

Chantal Goya et Jean-Jacques Debout : Ils se séparent !

Publié le 13 mai 2016

�Cinquante ans � jour pour jour après le mariage de Chantal Goya et Jean-Jacques Debout en février 1966, c’est la chanteuse elle-même qui en a fait la révélation.

C’était un couple mythique. L’exception qui confirme la règle. Oui, quelques jours seulement après avoir fêté leurs noces d’or, qui couronnaient les 50 ans d’une union célébrée le 25 février 1966, on vient d’apprendre que Chantal Goya et Jean-Jacques Debout ont décidé de se séparer ! Une révélation faite de la bouche même de la principale intéressée, qui a sans aucun doute stupéfait leurs proches et leurs admirateurs.

Car personne n’aurait pu prédire que ce jour arriverait. Jean-Jacques a en effet toujours été le pilier de Chantal, comme elle a été le sien. « J’avais quelque chose en moi, c’est Jean-Jacques qui l’a vu et m’a permis de l’exprimer », confiait il y a peu la chanteuse dans Gala.

->Voir aussi - Chantal Goya : Victime d'une atroce fracture

Quant à lui, il avait été immédiatement ébloui par sa présence, sa beauté, qui semblait emporter tout sur son passage : « On ne voyait qu’elle, j’ai tout de suite senti qu’elle était exceptionnelle », déclarera-t-il.

C’est en 1964, à une soirée d’Eddie Barclay, le découvreur de stars, qu’ils se rencontrent pour la première fois. Au piano, il y a ce jeune homme qui joue divinement bien. Elle le remarque d’autant plus que, contrairement à tous les invités qui se sont mis en tenue de soirée, lui porte seulement un pull marin…

A peine leurs yeux se sont-ils croisés, Jean-Jacques se lève, traverse le salon, s’arrête pile devant la jolie brunette, et lui lance : « Mademoiselle, on se mariera, on aura deux enfants, vous serez célèbre à 30 ans et vous chanterez à l’opéra. »

->Voir aussi - Jean-Jacques Debout : "J'ai failli y passer !"

Si, sur l’instant, Chantal prend ce garçon pour un fou, quand ils se revoient quelques mois plus tard, elle ne l’a pas oublié. « Je le croise par hasard sur les Champs-Élysées, et il me dit : “Mon Dieu, Chantal, j’ai écrit une chanson en pensant à vous. Venez…” », a-t-elle expliqué en 2015 au magazine Sofilm.

Dès lors, leur belle d’histoire commence. Une histoire comme dans les romans, puisque Jean-Jacques devient son Pygmalion, et elle, sa magnifique interprète, et la mère de leurs deux enfants, Jean-Paul, né en 1966, et Clarisse, en 1968. Ces mêmes deux enfants qu’il lui avait prédits lors de leur toute première rencontre !

Mais il n’y a pas que l’amour qui veuille de Chantal. Le monde des arts se la dispute, d’abord Jean-Luc Godard, qui veut la voir nue dans Masculin féminin, ce qu’elle refuse. Puis, Alfred Hitchcock, qui veut en faire sa comédienne fétiche pour L’étau, en 1968. À lui, elle répond : « Je ne peux pas, je suis enceinte de mon deuxième enfant. »

Les propositions s’enchaînent, qu’elle n’acceptera pas, comme celles de Milos Forman, Polanski, René Clément, Marcel Carné, Jean Delannoy… Le seul à qui elle dira oui, pendant de longues et belles années, sera son mari, son Jean-Jacques, qui n’a d’yeux et d’oreilles que pour elle…

Au début des années 70, sa muse et interprète commencera une incroyable carrière dans la comédie musicale pour enfants, un monde heureux dans lequel Chantal trouve sa place. Avec La forêt magique (dont elle vend quelque 20.000 disques par jour !), Le soulier qui vole, La planète merveilleuse, et puis Le mystérieux voyage de Marie-Rose, Jean-Jacques invente pour sa femme un univers unique, dans lequel elle se réalise entièrement.

Jusqu’à octobre dernier, où un 19e album studio, Les aventures fantastiques de Marie-Rose vient ajouter un nouveau volet à cette carrière issue de l’amour fou de ce couple pas comme les autres.

Ce couple qui avait su résister au temps, aux attaques, aux épreuves, comme ce terrible moment de leur existence où Chantal avait affronté les questions du Jeu de la vérité, en 1985… Mais ils s’en étaient remis, peu à peu, Jean-Jacques mettant six longues années avant de pouvoir réécrire à nouveau.

Comment, dans ces conditions, ont-ils donc pu se séparer ? Eh bien, cette séparation est en réalité le secret de leur longévité ! En effet, à 73 ans, Chantal vient de le révéler au magazine Rétro : elle et son mari font chambre à part ! « Je m’imagine mal m’endormir enlacée contre lui comme de vieux tourtereaux sur une gouttière », a-t-elle expliqué. Avant d’ajouter :  « Je conseille à tous les couples, s’ils le peuvent, d’avoir chacun sa chambre ».

Un conseil avisé sans doute, puisqu’il a permis à ces deux artistes hors norme, Chantal Goya et Jean-Jacques Debout de continuer à s’aimer, malgré les intempéries de la vie. Aujourd’hui, plus que jamais, en tournée en France et en Belgique, avec le soutien de son homme, Chantal est une femme heureuse, épanouie, comblée. Qui dort à merveille, seule dans son lit.

Laurence Paris

À découvrir