France Dimanche > Actualités > Charla Carter : "J'adore l'idée de pouvoir m'immiscer dans la vie des vraies gens !"

Actualités

Charla Carter : "J'adore l'idée de pouvoir m'immiscer dans la vie des vraies gens !"

Publié le 19 juillet 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Si vous êtes curieux, le nouveau programme de M6 devrait vous plaire. L'experte en stylisme d'“Incroyables Transformations” nous explique de quoi il s'agit…

Caméra canapé M6, à partir du 19 juillet, du lundi au vendredi à 17 h 25.

France Dimanche : Quel est le concept de cette nouvelle émission ?

Charla Carter : Je dois tout d'abord avouer que j'ai été très surprise quand on m'a proposé d'y participer. Et pour cause, ce docu-réalité met en scène six groupes de panélistes dont je fais partie [en compagnie de Nicolas Waldorf, ndlr]. Nous sommes bien installés dans notre canapé, dans nos véritables salons, face à une caméra qui filme nos réactions devant notre télévision où seront diffusées des scènes de la vie de tous les jours de plusieurs familles françaises.

FD : Étiez-vous à l'aise dans cet exercice ?

CC : Je ne suis pas voyeuse de nature, mais je dois reconnaître que j'ai adoré l'idée de pouvoir m'immiscer dans la vie des vraies gens. Car depuis trente ans, j'ai plutôt pour habitude de côtoyer un monde assez irréel, celui de la mode. Comment ne pas s'émouvoir face, par exemple, à une demande en mariage d'un garçon de 40 ans qui n'arrive pas à quitter sa maman parce qu'il n'a toujours pas trouvé l'âme sœur… Si j'ai été plutôt sceptique au moment où l'on m'a fait la proposition, je me suis finalement prise d'empathie pour ces gens aux histoires très émouvantes.

FD : Votre profil d'experte en stylisme évoque étrangement celui de Cristina Cordula qui officie aussi, depuis de nombreuses années maintenant, sur M6…

CC : J'ai beaucoup d'admiration pour elle, mais je ne pense pas qu'il y ait de la compétition entre nous. Il y a de la place pour tout le monde ! Ce qui m'amuse beaucoup dans cette histoire, c'est surtout que nous sommes deux étrangères avec les mêmes initiales ! 

Philippe Callewaert

À découvrir

Sur le même thème