France Dimanche > Actualités > Charlène de Monaco : Dévastée par la mort d'un ami…

Actualités

Charlène de Monaco : Dévastée par la mort d'un ami…

Publié le 27 décembre 2021

.photos:bruno-bebert-/-bestimage
© Bruno Bebert / Bestimage La princesse Charlene de Monaco durant la finale du Rolex Monte Carlo Masters 2018, le 21 avril 2018

L’épouse du prince Albert a partagé une bien triste nouvelle sur son compte Instagram. Charlène de Monaco a annoncé le décès de l’un de ses amis et a tenu à lui rendre hommage à travers quelques mots postés sur le réseau social.

Après ses récents problèmes de santé, Charlène de Monaco doit désormais faire face à la perte d’un être cher. En effet, on apprenait hier le décès, à l’âge de 90 ans, de Desmond Tutu, archevêque anglican et militant des droits de l’homme sud-africain dont elle était proche. Le Monde titrait : « Desmond Tutu, l’infatigable voix des opprimés ». L’ancien instituteur et prêtre a mené de nombreux combats, tout au long de sa vie, notamment pour la dignité humaine, le pardon et la réconciliation.


Proche de Nelson Mandela, il avait reçu le prix Nobel de la paix en 1984 justement pour son message de paix et de non-violence ainsi que pour ses contributions à la lutte pacifique menée contre les gouvernements afrikaners. Pour lui, la paix entre les peuples était la seule voie possible. Premier Noir à occuper la fonction d’archevêque du Cap pour l’Eglise anglicane d’Afrique du Sud, il était considéré par le sénateur américain Edward Kennedy, en visite à Pretoria dans les années 1990, comme « le Martin Luther King de l’Afrique du Sud ».

Les hommages pleuvent depuis l’annonce de sa disparition dont celui de Charlène de Monaco qui le considérait comme un ami. Sur Instagram, l’épouse du prince Albert II écrivait sous deux photos d’elle et Desmond Tutu : « Mon cher ami, tu vas nous manquer. Je sais que tu es aux côtés de nos pères. Je garderai toujours de bons souvenirs de nous. Et ton rire restera dans mon cœur pour toujours. Repose en paix ». Mamphela Ramphele, présidente par intérim de l’Archbishop Desmond Tutu IP Trust et coordinatrice du bureau de l’archevêque, a apporté des précisions sur son décès, au nom de la famille Tutu, et a déclaré, hier, dans un communiqué : « C'est finalement, à l’âge de 90 ans, qu'il s’est éteint paisiblement au Oasis Frail Care Centre, au Cap, ce matin ». 

Cyril Ramaphosa, président de l’Afrique du Sud, parlait d’un « patriote sans égal » et d’ « un homme d'une intelligence extraordinaire, intègre et invincible contre les forces de l’apartheid » tout en soulignant qu’il était « aussi tendre et vulnérable dans sa compassion ». Emmanuel Macron lui a également rendu en hommage en rappelant, sur Twitter, que Desmond Tutu avait consacré « sa vie aux droits de l'homme et à l'égalité des peuples » et d’ajouter que « Son combat pour la fin de l'apartheid et la réconciliation sud-africaine restera dans nos mémoires ». Enfin, Elizabeth II, qui a également adressé ses condoléances à la famille Tutu, se souvenait « avec émotion de [ses] rencontres avec lui, de sa grande chaleur et de son humour ». La souveraine concluait « La perte de l'archevêque Tutu sera ressentie par le peuple d'Afrique du Sud et par tant de personnes en Grande-Bretagne, en Irlande du Nord et à travers le Commonwealth ».

Kahina Boudjidj

À découvrir