France Dimanche > Actualités > Charlène de Monaco : La princesse rebelle !

Actualités

Charlène de Monaco : La princesse rebelle !

Publié le 23 janvier 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Mi-décembre, la princesse Charlène surprenait le monde entier en arborant une coiffure pour le moins inattendue. Une coupe de cheveux très punk qu’elle assume totalement. La femme du prince Albert II aurait-elle un message à faire passer ?

D’ordinaire coiffée sagement d’un carré, la princesse est apparue au public le 16 décembre, alors qu’elle distribuait des cadeaux de Noel aux enfants monégasques, avec une coupe de cheveux très étonnante par rapport à ses fonctions. Un style très punk avec une moitié de crâne rasé. Mais ce n’est pas la première fois que Charlène de Monaco revendique sa liberté d’expression.


La championne d’origine Sud-Africaine a rencontré le prince Albert II en 2000 lors d’un tournoi de natation. Ils se revoient en 2005 suite au décès du prince Renier III mais ce n’est qu’en 2006 que les deux célébrités s’affichent ensemble. En 2011, ils se marient puis donnent naissance aux jumeaux Jacques et Gabriella de Monaco aujourd’hui âgés de 10 ans. La jeune femme a dû faire sa place au sein de la famille royale, et s’imposer parmi le Gotha mondain, parfois trop rigide.

Habituée à ce que l’on décortique ses moindres faits et gestes, la princesse avait déjà évoqué la pression que représente une vie aristocratique sur le rocher : " Monaco est un village peuplé de requins et de vipères", avait-elle lâché à une de ses proches en 2007, à l'époque où on révélait qu'Albert avait eu une liaison depuis dix ans avec une hôtesse de l'air d'origine togolaise. Cible des railleries, on lui reproche souvent de ne pas être à la hauteur de la place qu’elle occupe désormais, évoquant son incapacité à maitriser correctement le français.

C’était sans compter le caractère de la princesse. Cette année, loin de se laisser abattre par les moqueries, elle décide de révéler sa personnalité au travers d’une coupe résolument décalée. Ce crâne rasé qu’elle assume complétement semble pour autant ne pas déranger le prince Albert II. Elle répond même à ses détracteurs : “ Cette coupe de cheveux est ma décision. Il parait qu’elle provoque toutes sortes de commentaires or il se trouve que j’en avais envie depuis longtemps, le style me plait, c’est tout.”

Le message est clair, la princesse ne compte décidément pas se laisser intimider par la bienséance et les conventions du Rocher. Elle vit sa vie comme elle l’entend et cela passe également par son style.

Mélissa DELPHIGUE

À découvrir