France Dimanche > Actualités > Charlène : Elle a retrouvé Albert, mais...

Actualités

Charlène : Elle a retrouvé Albert, mais...

Publié le 28 novembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Depuis son retour à Monaco, la princesse n'est plus la même et certains signes laissent présager du pire pour l'avenir du couple…

Nul doute que ce lundi 8 novembre restera à jamais gravé dans les mémoires de Jacques et Gabriella ! Ce jour-là, comme nous l'évoquions dans notre précédent numéro, les jumeaux, entourés de leur père et de leur tante Stéphanie, accueillaient leur maman chérie sur le tarmac de l'héliport de Monaco.


Un retour digne d'une série à suspense ! Partie en mission en mars dernier en Afrique du Sud, où elle a grandi, Charlène y a contracté une grave infection de la sphère ORL qui l'a empêchée de voyager durant de longs mois. Voilà pour la version officielle.

Mais selon certains, dont des proches du couple princier, d'autres raisons auraient poussé l'ex-championne de natation à s'exiler loin du Rocher. Elle ne s'y serait jamais sentie à sa place et n'aurait plus supporté la pression et la malveillance de certains membres de la famille à son endroit. Qui plus est, elle n'aurait pas trouvé auprès d'Albert le soutien qu'elle espérait…

Toujours est-il qu'en ce frisquet matin d'automne, la princesse était visiblement aux anges de retrouver les siens. En témoigne ce cliché publié sur son compte Instagram où elle enlace tendrement son époux et ses enfants. « Happy day today » (heureux jour aujourd'hui), a-t-elle écrit en commentaire. « Nous l'attendions avec impatience », a pour sa part fait savoir le souverain. Une allégresse partagée par le propre père de Charlène, Michael Wittstock : « Merci mon Dieu, elle est de retour à la maison ! ».

Désormais, Charlène est dans une position ambivalente, qui en réjouit au moins un !

Pourtant en observant de plus près cet idyllique tableau de famille, un détail troublant apparaît. Si lors de ces retrouvailles tant attendues la princesse a gardé son masque pour des raisons sanitaires (le virus du Covid-19 circule encore activement en Afrique du Sud), elle ne portait en revanche pas son alliance ! Contrairement à Albert qui, lui, ne se dépare jamais de cet anneau en or blanc 18 carats échangé avec son épouse, le 2 juillet 2011… S'il s'agit d'un oubli, il ne saurait plus mal tomber : le retour de Charlène n'a pas suffi à faire taire les nombreuses rumeurs de séparation qui circulent à propos de son couple. Il se peut aussi, comme l'ont suggéré certains internautes, que la princesse ayant beaucoup maigri, sa bague soit devenue trop large…

Comment, en revanche, interpréter le fait que, après avoir vécu si longtemps séparée ses siens, la maman de Jacques et Gabriella n'aurait pas souhaité réintégrer la demeure familiale ? C'est l'étonnante confidence que vient de livrer Chantell Wittstock, la belle-sœur de Charlène, au Daily Mail. Dès son arrivée, celle-ci aurait souhaité emménager dans un appartement de deux pièces, au-dessus d'une chocolaterie, à quelque trois cents mètres du palais ! Mais, exténuée, elle a dû être admise dans une maison de convalescence à l'adresse demeurée secrète.

Est-ce à dire que la princesse ne souhaiterait pas reprendre la vie commune avec Albert ? Qu'au terme de ces neuf mois d'éloignement, elle aspirerait à être libre, loin du protocole et des contraintes ? Le palais a d'ailleurs annoncé son absence aux célébrations officielles de la Fête nationale monégasque du 19 novembre.

Toujours selon Chantell, Charlène aurait choisi de séjourner en dehors du palais pour être plus rapidement sur pied : « Elle est en train de se remettre et de guérir. Elle vient juste d'arriver et tout le monde doit retrouver ses marques. La princesse est ravie de voir ses enfants qui eux-mêmes sont très heureux de revoir leur maman. »

Si cette situation ne fait pas que des heureux, il en est un en revanche qu'elle réjouit : c'est Kahn, le nouveau compagnon de la princesse. Cet adorable chiot de race Rhodesian ridgeback, qu'elle a rapporté d'Afrique du Sud, doit sûrement apprécier de l'avoir presque pour lui tout seul ! Souhaitons qu'il guide au plus vite sa maîtresse vers le palais où sa famille l'attend…

Lili CHABLIS

À découvrir