France Dimanche > Actualités > Charlène : Enfin prête à être maman !

Actualités

Charlène : Enfin prête à être maman !

Publié le 17 mai 2013

La princesse Charlène de Monaco, en voyage en Afrique du Sud pour assister au mariage d'une amie, a fait une étonnante confidence à la presse locale.La princesse Charlène de Monaco, en voyage en Afrique du Sud pour assister au mariage d'une amie, a fait une étonnante confidence à la presse locale.

Mais où était-elle le 30 avril dernier alors que le prince Albert était seul, à Amsterdam, pour le couronnement de Maxima et Willem-Alexander des Pays-Bas ? Beaucoup se sont inquiétés de l'absence de Charlène en cette très protocolaire occasion.

La Sud-Africaine voulait-elle ainsi marquer son hostilité à l'ancienne puissance occupante néerlandaise ? Préférait-elle passer du temps avec Byron Kelleher, l'ex-international de rugby néo-zélandais dont on la dit très proche ? Que nenni ! En femme libre et moderne, Charlène avait préféré honorer une autre invitation, celle lancée par sa meilleure amie qui se mariait en Afrique du Sud et lui avait demandé d'être sa demoiselle d'honneur.

De plus en plus à l'aise dans son rôle de princesse, l'ex-nageuse de haut niveau n'hésite pas, quand il le faut, à privilégier les liens privés et intimes aux obligations de sa charge. Pas étonnant pour celle qui déclare : « J'ai toujours mes amis et nous sommes toujours en contact. Le sport vous offre des amitiés pour la vie. C'est inestimable. »

->Voir aussi - Charlène : Priez pour elle !

Tolérant, Albert ne lui en tient pas rigueur. Il sait que l'épanouissement de son épouse passe par ces escapades régulières sur sa terre natale africaine. Des escapades propices à la détente... et aux confidences.

À Durban, où avait lieu la noce, Charlène a accordé une interview au Sunday World, un journal local. En confiance, elle a d'abord évoqué sa fondation, lancée l'an dernier et ayant pour vocation d'aider les enfants du monde entier. Puis, chose rare, la discrète blonde a accepté d'évoquer un sujet plus intime : sa vie de femme. « Je voulais vraiment me reposer quelques mois, a expliqué Charlène pour justifier le calme ayant suivi ses noces. Nous avons eu un grand mariage. Il y a eu une grande période d'adaptation après ça. Je pense que les enfants vont venir, maintenant que je suis bien installée. »

Bénédiction

Oui, vous avez bien lu ! Alors qu'elle n'était pas questionnée sur le sujet, Charlène a choisi elle-même de l'aborder : sa maternité ne serait ainsi qu'une affaire de mois ! Un futur héritier sur le Rocher ? L'événement est de taille et le Sunday World n'a pas hésité à titrer en une : « Princesse Charlène : prête à être maman ». Pour ceux qui la connaissent, l'amour de Charlène pour les enfants n'est pas un mystère. « Nous voulons beaucoup d'enfants. Plus nous en aurons, plus nous serons heureux ! », assurait-elle, dès juin 2011, au magazine Gala.

Dans le même article, Albert (baptisé « l'amour de ma vie » par son épouse) renchérissait : « Nous accueillerons avec un grand bonheur tous ceux qui nous seront donnés. C'est merveilleux de donner la vie. Nous prendrons chacun d'eux comme une bénédiction qui nous est envoyée. » Déjà père de deux enfants (Jazmin, 20 ans, et Alexandre, 10 ans) nés hors mariage, le prince sait de quoi il parle.

Reste maintenant à connaître la date de l'heureux événement : 2013 ? 2014 ? Albert a 55 ans, son épouse, 35 ; s'ils veulent plusieurs petits, le plus tôt sera le mieux ! En attendant d'offrir un cousin ou une cousine à Andrea, Charlotte, Pierre, Louis et Pauline, Charlène va pouvoir se consacrer à sa fondation.

Après avoir déjà donné son nom au Foyer de l'enfance monégasque pour l'hébergement et la protection des mineurs, Charlène fourmille d'idées. Son but ? Redonner le sourire aux trop nombreux gamins malheureux que compte la Terre. Une croisade noble. Une croisade de princesse.

Benoît Franquebalme

À découvrir