France Dimanche > Actualités > Charlène : Odieusement trompée par Albert !

Actualités

Charlène : Odieusement trompée par Albert !

Publié le 4 novembre 2016

  Alors qu’elle croyait son mari Albert de Monaco toujours sur la même longueur d’onde qu’elle, c’est un homme  totalement différent  que Charlène vient de découvrir.Alors qu’elle croyait son mari Albert de Monaco toujours sur la même longueur d’onde qu’elle, c’est un homme  totalement différent  que Charlène vient de découvrir.

C’est un véritable coup de poignard ! Quelle femme, à la place de Charlène de Monaco, ne se sentirait bafouée, trompée, pour ne pas dire, odieusement trahie ? Comment, en effet, qualifier autrement l’avanie que vient de lui faire subir son mari, le prince Albert ?

Oh, bien sûr, il ne s’agit pas d’une tromperie amoureuse, ni même d’une « incartade sexuelle » ! Hélas, c’est presque pire. L’incartade, le faux pas, c’est une chose que certaines femmes sont capables de pardonner, pour peu que ce soit un accident sans lendemain. Mais, dans le cas qui nous occupe, c’est la confiance qui a été abusée.

->Voir aussi - Charlène : Un nouveau bébé sur le Rocher !

Dès lors, on comprend mieux l’amère tristesse qui doit être celle de Charlène. Quand on est amoureuse d’un homme, qu’on lui a dit oui devant Dieu et les hommes en accordant un crédit entier à l’image qu’il vous a donnée de lui-même, on ne peut que se sentir salie, le jour où l’on découvre qu’il se comporte à l’inverse de ses belles paroles ! À partir de cet instant, le ver de la discorde est dans le fruit conjugal, et il est capable de le ronger entièrement, de manière irréversible.

--> Lire aussi : Charlène et Albert : Leur couple en danger !

On connaît depuis longtemps le prix que Charlène attache à la préservation de l’environnement : ce n’est pas par hasard qu’elle est la marraine de la fondation Born Free qui s’attache à défendre et à préserver les espèces animales menacées. Et, bien sûr, cette sensibilité écologique s’est encore intensifiée depuis la naissance de Jacques et Gabriella : quelle mère ne serait pas prête à tout faire pour que ses enfants vivent dans un monde moins pollué ? Malheureusement, c’est précisément dans ce domaine qu’a porté la trahison d’Albert.

L’un des problèmes majeurs de Monaco a toujours été l’espace. Coincée entre la France et la Méditerranée, la principauté n’a qu’un seul moyen d’élargir son territoire : le gagner sur la mer. Cela a déjà été fait par le passé, et le souverain s’apprête à mettre en chantier un gigantesque projet du même genre. Il a pour nom Anse du Portier : il s’agit, d’ici à 2025, de faire sortir de l’eau une nouvelle presqu’île de six hectares, soit l’équivalent de huit terrains de football. Les premiers plongeurs ont déjà commencé à s’agiter sous la surface paisible des eaux…

Évidemment, ce projet pharaonique comporte de nombreux avantages : avec 150 appartements de luxe, un parking souterrain, un port de plaisance de quarante anneaux, l’extension du Grimaldi Forum, ce nouveau territoire confirmera le prestige de la principauté et augmentera ses capacités d’accueil… et ses rentrées d’argent.

Seulement voilà : il y a un os. Ce futur chantier prendra en effet place entre... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99 € seulement

Valérie Bergotte

À découvrir