France Dimanche > Actualités > Charlène : Son escapade secrète

Actualités

Charlène : Son escapade secrète

Publié le 26 février 2016

Laissant ses petits jumeaux, Jacques et Gabriella, à la garde de leur père, la princesse Charlène a sauté dans un avion pour s’en aller à des milliers de kilomètres… rejoindre  un autre homme.

C’est une scène que personne n’aurait jamais osé envisager, surtout pas à Monaco, où elle aurait fait figure de cauchemar. Imaginez cette vision : Charlène, un matin, quittant furtivement le palais, puis la principauté elle-même, laissant son prince de mari et leurs jumeaux, pour rejoindre l’aéroport le plus proche afin de s’envoler pour l’autre bout du monde et y retrouver… un homme !

L’avion décolle, prend de la hauteur et pique droit vers le Sud, disparaissant bientôt dans l’azur du ciel méditerranéen. Vous pensez qu’un tel scénario est impossible ? Vous vous trompez : tout ce que nous venons de décrire s’est rigoureusement bien produit, dans les premiers jours de février !

->Voir aussi - Charlène de Monaco : Découvrez sa nouvelle tête !

Charlène a bel et bien « abandonné » mari et enfants et s’est grimée de manière à se rendre méconnaissable, pour aller retrouver un homme à 8 000 km de Monaco – 8 062, très exactement.

Car telle est bien la distance qui sépare le Rocher de Benoni, une ville sud-africaine de 600 000 habitants, celle où vit en partie cet homme pour qui Charlène a tout quitté du jour au lendemain… et qui n’est autre que son propre père !

->Voir aussi - Baptême des jumeaux d'Albert et Charlène : Qui sont les parrains ?

Complice

Elle avait tout prévu, la malicieuse princesse ! Tout tramé en silence pour que rien ne transpire ! Et surtout, c’était le plus important, que le principal intéressé ne se doute de rien. De ce point de vue, il faut le dire : Charlène a parfaitement réussi son coup, le 8 février dernier.

Ce jour-là était pour elle à marquer d’une double pierre blanche : une première parce que c’est la date de naissance de son père, et une seconde car, cette année, il s’agissait d’un anniversaire « compte rond ». Né le 8 février 1946, Michael Wittstock s’apprêtait en effet à célébrer ses 70 ans.

Il s’était résigné à les fêter entouré de tous ses amis et d’une partie de sa famille, mais, hélas ! sans sa fille aînée, dont il comprenait bien que, vu ses obligations, elle ne pouvait guère quitter Monaco pour un oui ou pour un non.

On peut donc imaginer sa stupeur lorsqu’il a découvert Charlène à côté de lui, dans le restaurant où il fêtait dignement l’événement ! Une stupéfaction accrue par le fait que la révélation s’est faite en deux temps. Michael Wittstock a d’abord vu arriver une flamboyante femme rousse, vêtue en cowgirl, comme le sont généralement les chanteuses de musique country.

Charlène de Monaco
Charlène s'est bien amusée en Afrique du Sud...

Chanteuse, cette superbe créature, au visage à demi dissimulé par son chapeau à large bord, l’était assurément puisque, dès son entrée dans le restaurant Emperors Palace, elle a entonné la chanson The Gambler (« Le joueur », en français), l’une des préférées de Michael Wittstock, lui-même passionné de cartes. (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Valérie Bergotte

À découvrir