France Dimanche > Actualités > Christian Quesada : Le “Grand Maître de midi”
 a tiré sa révérence

Actualités

Christian Quesada : Le “Grand Maître de midi”
 a tiré sa révérence

Publié le 20 janvier 2017

Après  six mois 
 de triomphe, l’incollable
 champion Christian Quesada 
a quitté
 “Les 12 coups
 de midi”. 
Rencontre avec
 un candidat d’exception.

Avec 193 participations et 809.392 euros de gains, c’est du jamais-vu ! Le champion Christian Quesada, des 12 coups de midi ! a battu tous les records. Alors qu’il s’était donné pour objectif d’atteindre le million d’euros, « le professeur », comme le surnomme l’animateur du quiz de TF1, Jean-Luc Reichmann, a tiré sa révérence « sans regret et sans amertume » le 14 janvier, pliant face à Claire, une étudiante en droit de 29 ans, presque gênée de détrôner le « grand maître de midi ».

En six mois de participation, ce candidat hors norme est devenu un véritable phénomène. Chez France Dimanche, nous avons reçu des monceaux de lettres pour commenter les exploits de cet érudit. Suscitant l’admiration de bon nombre de nos lecteurs, qui lui écrivent des « Christian, bravo pour ta route » ou « Faites attention aux profiteurs car vous possédez une belle somme », il en agace aussi certains, comme le témoignent certains courriers : « Christian, c’est un frimeur », dixit un téléspectateur mécontent.

->Voir aussi - Christian Quesada (les 12 coups de midi) : Ses bonnes résolutions pour 2017

En tout cas, ce puits de science ne laisse personne indifférent. Et cela n’a pas l’air de le perturber. « Je me suis invité tous les midis à la table des Français. Je fais maintenant partie de leur quotidien. Je suis reconnu dans la rue par des gens de tout âge, de tout style, de toute condition sociale. On me réclame des selfies et des autographes, on parle de moi partout. Je reçois aussi beaucoup de déclarations d’amour. C’est complètement dingue. »

Incroyablement calme, Christian évoque sa subite notoriété avec un recul impressionnant. « À 52 ans, j’ai le vécu pour gérer tout ça. Mais si j’avais connu la même aventure à 25 ans, j’aurais sûrement pété les plombs ! »

Bien qu’à la tête d’une petite fortune, ce nouveau riche n’a pas l’intention de « flamber ». Raisonnable, il projette de s’offrir un... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99 € seulement

Sophie Marion

À découvrir