France Dimanche > Actualités > Christian Quesada : Voilà à quoi il ressemblerait aujourd'hui !

Actualités

Christian Quesada : Voilà à quoi il ressemblerait aujourd'hui !

Publié le 15 avril 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Christian Quesada, l'ex-champion des "12 coups de midi”, reconnu coupable de corruption de mineures et de détention d'images pédopornographiques, est sorti de prison !

L'annonce de sa sortie de prison le 25 mars dernier a fait l'effet d'une bombe : l'ex-champion des Douze coups de midi est un homme libre, après un an et demi d'incarceration pour « corruption de mineures » et « détention d'images pédopornographiques »…


Libre ? Pas tout à fait ! Condamné le 8 avril 2020 à trois ans de prison, Christian Quesada a bénéficié d'une remise de peine pour bonne conduite et évoluera désormais sous haute surveillance car sa sentence a été assortie d'un certain nombre de contraintes, et pas des moindres.

Inscrit au fichier des délinquants sexuels, ce père de deux garçons, maintenant soumis à cinq ans de suivi sociojudiciaire, ne peut plus écrire de livre ni donner d'interviews, encore moins se présenter sur des plateaux télé, ni voyager à l'étranger, sous peine de retourner à la case prison pour trois ans de plus. Des conditions strictes pour le repris de justice qui semble pourtant aujourd'hui s'être évaporé dans la nature ! Où se trouve désormais ce prédateur et sous quelle apparence se cache-t-il ?

Nouveau départ pour un nouveau look, en quelque sorte, comme le révèlent nos confrères du journal régional Le Progrès qui affirment que le natif d'Antony, dans les Hauts-de-Seine aurait quitté son ancien domicile. Christian Quesada ne serait en effet pas revenu à Hauteville, dans l'Ain, où il louait une maison depuis longtemps, et serait désormais totalement méconnaissable ! L'homme de 56 ans porterait maintenant les cheveux longs et dissimulerait son visage anguleux sous une épaisse barbe (voir notre montage photo). Une transformation radicale qui se serait opérée peu après son arrivée dans l'établissement pénitentiaire burgien où ses codétenus l'avaient, paraît-il, surnommé « Robinson Crusoé ».

Dans quel but chercherait-il ainsi à passer inaperçu et à retrouver l'anonymat ? On peut concevoir qu'après le battage médiatique qui a entouré son arrestation et son procès, l'ancien champion de TF1 aspire à la tranquillité.

Il est vrai que ses traits ont été vus quotidiennement à la télévision par des millions de téléspectateurs dans l'émission présentée par Jean-Luc Reichmann. Une notoriété devenue fâcheuse pour celui qui est passé en quelques jours du statut de meilleur candidat du jeu de TF1, totalisant 800 000 euros de gains, participant modèle acclamé de tous, à celui d'un ennemi public n° 1, redoutable prédateur d'enfants envoyant des photos de son sexe sur les réseaux sociaux à des jeunes filles mineures…

L'affaire avait fait grand bruit lorsqu'en 2019, le passé sordide de l'exceptionnel candidat Christian Quesada avait resurgi. Dans un premier temps, les Français, littéralement sous le choc, apprenaient qu'entre 2002 et 2009, cet habitué des divertissements diffusés sur le petit écran, compétiteur assidu des Chiffres et des lettres entre 1980 et 1990 sur Antenne 2, avait été condamné trois fois pour « exhibition sexuelle » et « détention et diffusion d'images pédopornographiques ». Des faits auxquels s'était ajoutée en 2017 une condamnation pour tentative de proxénétisme aggravée.

Mais le 27 mars 2019, dans le cadre d'une enquête entamée un peu moins de deux ans plus tôt à la suite de la plainte d'une mineure, le coauteur avec Nicolas Torrent du Maître de midi : témoignage, publié aux éditions des Arènes, était mis en examen et placé en détention provisoire. La gendarmerie, qui avait inspecté ses disques durs, y avait trouvé des milliers d'images et de vidéos pédopornographiques.

Dans la foulée de cette mise en cause, plusieurs jeunes filles, mineures à l'époque des faits, avaient témoigné contre lui, affirmant avoir reçu des propositions sexuelles de la part de cet individu qui se servait de son image de champion de la télé pour les attirer vers lui. Parmi elles, Émeline, une jeune candidate des Douze coups de midi qui avait affronté le quinquagénaire en 2016, ainsi qu'une certaine Mélissa, qui déclarait que ce même individu avait essayé de la violer dans un hôtel parisien en 2017 alors qu'elle n'avait que 17 ans…

À ces terribles accusations qui resteront gravées dans les mémoires s'ajoutent de nouveaux témoignages accablants. « La justice a parlé et ce n'est plus mon histoire, a déclaré de son côté Jean-Luc Reichmann dans Télé Star. Il a fallu que je prenne de la distance, ce que j'ai fait depuis longtemps. »

Une distance sans nul doute difficile à prendre pour toutes celles qui craignent aujourd'hui que l'ex-détenu ne récidive… Car s'il a purgé sa peine, Christian Quesada, qui n'est pas sorti de l'enfer, reste encore prisonnier de sa déplorable réputation. Une détention à perpétuité…

Clara MARGAUX

À découvrir