France Dimanche > Actualités > Christophe Beaugrand : Agressé par un homme politique !

Actualités

Christophe Beaugrand : Agressé par un homme politique !

Publié le 5 novembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Christophe Beaugrand en a gros sur le cœur. Dans l'émission C à Vous, ce 4 novembre, il a raconté comment, grâce à la GPA, il a pu devenir père, mais aussi les très nombreux messages de haine qui ont accompagné son parcours. Parmi eux, se trouvait celui d’un homme politique...

Christophe est aujourd’hui un homme comblé, épanoui et heureux. Son rêve de devenir père est devenu réalité après de nombreuses années de démarches infructueuses. Un rêve qui lui a été offert grâce à une GPA (gestation pour autrui), réalisé aux Etats-Unis.


C’est ainsi que l’animateur raconte, dans son livre intitulé Fils à papa(s), aux éditions Plon, comment avec son mari Ghislain, ils sont devenus les incroyables pères d’un petit Valentin. Une façon pour lui d’évoquer également leur parcours, mais aussi les pressions, les jugements et parfois l’homophobie qu’accompagnée cette démarche.

Invité sur le plateau de C à Vous ce jeudi 4 novembre, Christophe a confié avoir reçu de très nombreux messages de soutien, d’amour et de compréhension, mais aussi d’innombrables messages de haine en raison de son orientation sexuelle.

Et cette haine, Christophe la connaît bien puisque dès les bancs de l’école, il en a été la cible. "Dès qu'on a une petite différence, c'est une porte d'entrée pour les moqueries", regrette celui qui a su très tôt qu'il était attiré par les hommes.

En dépit des années qui passent, les critiques elles, n’ont jamais cessé : "Les messages que je reçois, notamment depuis la sortie de mon livre, sont à 98 % positifs. Il y a 2 % de messages très agressifs et très violents", explique-t-il alors. C’est comme cela que l’animateur est parvenu à un triste constat : "Ce ne sont pas des gamins. Ce ne sont pas des sales gosses qui écrivent ça. Ce sont des adultes. C'est ça le plus dramatique."

Si aujourd’hui, le jeune papa est rodé à l’exercice, il y a encore une chose qui le laisse perplexe, c’est lorsque des personnalités publiques se permettent elles aussi, des remarques très déplacées : "Il m'est arrivé de recevoir des raids numériques dans la foulée de tweets écrits par la Manif pour tous, qui me traitent d'esclavagiste parce que je raconte mon histoire."

Parmi elle, un homme politique : "Un ancien sénateur m'a envoyé un message il y a deux jours en me disant : 'Vous devriez finir en prison. Vous avez commis des délits", révèle-t-il en mentionnant Yves Pozzo di Borgo.

Droit dans ses bottes, Christophe Beaugrand s’est alors défendu en indiquant : "Pour un ancien sénateur, vous connaissez quand même très très mal le droit. Je n'ai commis absolument aucun délit en fondant ma famille !"

À bon entendeur !

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème