France Dimanche > Actualités > Christophe Beaugrand : Frappé par une grave maladie !

Actualités

Christophe Beaugrand : Frappé par une grave maladie !

Publié le 6 février 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

L'animateur Christophe Beaugrand, papa d'un petit Valentin avec son mari, Ghislain Gerin, a pris une décision difficile. Traitements très lourds, épuisement, du jour au lendemain, c'est la vie qui bascule.

Sur Instagram, le 7 janvier, il postait : « 2021 sera romantique ou ne sera pas ! Je souhaite à tous les célibataires de trouver leur moitié cette année. Celui ou celle qui fera battre votre cœur. […] Qui vous fera rire, vous agacera, vous rendra admiratif, vous fera pleurer. Bref, celui qui vous fera vivre. ». Ces vœux réjouissants accompagnaient un tendre cliché de l'animateur avec son mari, Ghislain Gerin, alors en vacances en Guadeloupe. Une pause bienvenue dans un emploi du temps bien chargé.


Aux manettes de Ninja Warrior, sur TF1, qu'il coanime avec Denis Brogniart et Iris Mittenaere, Christophe Beaugrand présente aussi, chaque week-end, Le Brunch de l'info sur LCI. Lui qui rêvait d'une carrière à la Nikos Aliagas, alliant divertissement et journalisme, le voilà comblé ! Cela ne suffit pourtant pas à cet accro de travail qui s'est lancé un nouveau défi : écrire à quatre mains, avec Ghislain, le parcours de leur fils, Valentin, né le 9 novembre 2019. Cet enfant chéri qu'ils ont eu par GPA, avec une mère porteuse vivant en Californie, a bouleversé leur vie à plus d'un titre. Le petit garçon est encore trop jeune pour comprendre, mais il a tout récemment amené son célèbre papa à prendre une décision terriblement difficile…

Le pire pour des parents aimants n'est pas que leur enfant tombe malade, car ils seront toujours là pour le veiller et en prendre soin. L'angoisse absolue, c'est justement cette peur de ne plus être présents pour lui. On a beau, comme Christophe, faire attention à sa santé, pratiquer un sport, adopter une alimentation saine, nul n'est à l'abri de ce fléau qui est la plus grande cause de mortalité en France : le cancer. L'animateur ne sait hélas que trop comment, du jour au lendemain, la vie bascule. On se croyait à peu près en forme, on se découvre en sursis, devant mener un combat que tant d'autres avant vous ont perdu.

Les traitements, souvent très lourds, l'épuisement, les résultats qui tombent, toujours plus mauvais, jusqu'au moment où l'on abandonne parce que la maladie se révèle la plus forte… Ce cauchemar, Christophe l'a vécu. Il y a tout juste vingt ans en effet, il perdait son papa, emporté par un cancer à l'âge de 53 ans. Un drame intime dont l'animateur a, jusqu'alors, très peu parlé, de peur, sans doute, d'éveiller de trop douloureux souvenirs.

Arthur savait-il à quel point il était concerné lorsqu'il lui a proposé, il y a un an et demi, de participer à la première édition de Stars à nu, sur TF1 ? Toujours est-il que ce programme formidable, visant à sensibiliser le grand public au dépistage du cancer des testicules et de la prostate chez les hommes et du sein chez les femmes, avait, à l'époque, effrayé Christophe.

S'effeuiller, même pour la bonne cause, comme n'avaient pas hésité à le faire les douze participants des deux sexes, il ne s'en sentait pas capable. « J'avais peur de la manière dont l'émission allait être perçue par le public », vient-il de confier dans une interview accordée au site Toutelatélé. Il a été le premier bluffé : « J'ai trouvé ça formidable ! » Il n'était pas le seul. Plus de 3,6 millions de téléspectateurs ont été conquis. Mieux, ce programme a donné à certains d'entre eux, l'envie ou le courage d'aller se faire dépister.

Lorsqu'Arthur l'a de nouveau sollicité pour être l'un des six hommes à se mettre à nu, pour la saison 2, dont la première partie sera diffusée le 5 février prochain sur TF1, l'animateur n'a cette fois pas hésité une seconde : « Je me suis rendu compte de l'utilité de l'émission. Des messages de prévention indispensables sont véhiculés via le divertissement » a-t-il expliqué. Mais le déclic qui lui a permis de franchir le pas, c'est surtout l'arrivée de Valentin dans sa vie. « Ça m'a ouvert les yeux sur des choses plus personnelles », confiait-il à demi-mot.

Aussi motivé qu'il soit, Christophe a été éprouvé par cette mise à nu, lui qui, étonnamment, est très complexé par son physique. Un rapport compliqué avec son corps qui remonte à l'enfance, comme il l'a expliqué à nos confrères de Télé 7 Jours : « Je suis un ancien enfant bouboule : jusqu'à 20 ans, j'étais en surpoids. » Ce tournage lui a néanmoins permis de réaliser qu'il n'était pas le seul dans ce cas : « J'ai découvert que des garçons qui participent à l'émission avaient, eux aussi, leurs complexes ».

À l'instar des douze autres participants à ce programme – Linda Hardy, Maëva Coucke, Inès Vandamme, Lola Dubini, Anaïs Grangerac et Nathalie Marquay-Pernaut pour les femmes ; Cartman, Laurent Maistret, Vincent Desagnat, Gil Alma, Camille Lacourt et Jeanfi Janssens pour les hommes –, Christophe peut être fier de lui. Ce bel hommage à son papa disparu est aussi une sacrée victoire sur lui-même. Et un formidable encouragement pour toutes celles et tous ceux qui n'osent pas aller consulter.

Lili CHABLIS

À découvrir