France Dimanche > Actualités > Christophe Beaugrand : Victime d’un accident de la route, il a frôlé la mort !

Actualités

Christophe Beaugrand : Victime d’un accident de la route, il a frôlé la mort !

Publié le 31 octobre 2018

1540991644_beaugrand-christophe-20181029

Dans la nuit du 25 octobre, l'animateur de TF1, Christophe Beaugrand, a été victime d'un terrible accident de scooter...

Il s’en est fallu d’un cheveu pour que la vie de Christophe Beaugrand ne bascule de la lumière à la pénombre. La semaine dernière, le très célèbre animateur de « Ninja Warrior » (TF1) a été victime d’un terrible accident de la route…

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 25 octobre. Alors que le mari de Ghislain s’offrait une petite virée en scooter aux portes de Paris, un chauffard a heurté son véhicule avant de prendre la fuite. Blessé, c’est impuissant que Christophe Beaugrand n’a pu qu’observer le deux roues de son bourreau s’éloigner sur les routes de la région parisienne.

En septembre 2018, les autorités de la région ont annoncé avoir observé une augmentation du nombre d’accidents de la route, et du nombre de personnes blessées et hospitalisées par rapport à septembre 2017. Pire encore, les « usagers de deux roues motorisés » représentent le plus grand nombre de tués, soit 36%, d’après le site de la région. La semaine dernière, c’est même un proche du président de la République qui s’était retrouvé impliqué dans l’un de ces terribles événements.

Heureusement l’animateur a eu plus de peur que de mal. Quelques minutes après sa triste mésaventure, il a tenu à relater son expérience sur les réseaux sociaux.  Empli de colère, il écrit : « Je tiens juste à dire au gros c** qui m’a renversé en scooter et qui ne s’est même pas arrêté, qu’heureusement, je ne suis pas blessé ! Mais j’ai un bleu ÉNORME et gonflé sur la cuisse et que mon top case est cassé. Pauvre con ».

Sur son compte Instagram, nombre de ses abonnés ont tenu à lui envoyer des messages de soutien : « La lâcheté des gens. Heureusement, vous n’êtes pas trop blessé. » ; « Mais dans quel monde on vit ??? Je suis désolée pour vous » ; « Il faut porter plainte. C’est un délit de fuite. Ce con aurait pu vous laisser gravement blessé », peut-on lire pêle-mêle dans les commentaires.

Estelle LAURE

À découvrir