France Dimanche > Actualités > Claire Chazal : à nouveau amoureuse !

Actualités

Claire Chazal : à nouveau amoureuse !

Publié le 18 juillet 2014

  Celle qui ne semblait plus croire au � coup de foudre� vient d’être surprise par le destin !Celle qui ne semblait plus croire au � coup de foudre� vient d’être surprise par le destin !

« Différence d’âge ou pas, tout finit en amour, on doit l’admettre d’avance. Je sais d’expérience que l’amour ne dure pas. » C’est sur cette sensation d’amertume que la belle journaliste nous avait laissés, il y a deux ans, alors qu’elle se confiait à notre confrère hebdomadaire Paris Match.

Claire 1 ChazalClaire Chazal, si blonde à l’écran, si sombre en elle-même, était donc un personnage plus complexe que cette image douce et un peu diaphane que beaucoup voulaient nous donner d’elle. Son prénom, empli de lumière, et son sourire capable de nous rassurer nous avaient un peu trompés…

Soif d’absolu

La perception que l’on avait d’elle, jolie femme un peu triste, un peu solitaire, semblait encore se confirmer il y a six mois, quand elle déclarait à Gala : « La gravité est ce qui domine chez moi. » Alors quoi ? La souffrance qu’elle exprime, la sensation de solitude qu’elle dégage signifiaient-elles que la présentatrice star du JT de TF1 avait défendu trop violemment son goût de la liberté, son irrépressible besoin d’indépendance ? Ce qui est certain, c’est qu’en décembre 2013, à 57 ans, elle partait seule en vacances passer les fêtes de fin d’année, loin de tout, et de tous, en Uruguay, avec quelques livres pour uniques compagnons…

Si un tel programme fait rêver certains, ce n’était sûrement pas ce que Claire, avec son tempérament passionné, souhaitait en son for intérieur. Car, comme elle l’avouait, toujours à Paris Match, la douce blonde a soif d’absolu, que ce soit pour son travail ou en amour.

On pensait d’ailleurs qu’elle l’avait rencontré, en 2007, en la personne d’Arnaud Lemaire, un beau mannequin âgé, aujourd’hui, de 38 ans. Hélas, de nombreux médias faisaient savoir que, depuis le tournoi de Roland-Garros en 2012, on ne les avait pas revus ensemble. En mai dernier, VSD confirmait l’information, disant qu’Arnaud Lemaire s’était « éclipsé de son existence ».

Ce constat ne pouvait qu’attrister ceux qui aiment la journaliste, ses admirateurs comme ses proches, ces derniers espérant sans doute que leur amie connaîtrait des jours meilleurs. Eh bien, ils avaient raison d’espérer ! Car aujourd’hui, personne ne peut plus en douter, Claire est à nouveau amoureuse ! Et ce sont ses amis qui ont été les premiers témoins de ce bonheur tant souhaité !

Tout s’est passé le samedi 5 juillet dernier. C’est lors d’un mariage, occasion où, souvent, les gens se rencontrent et se rapprochent, qu’a eu lieu le coup de foudre auquel elle ne s’attendait pas. Ce jour-là, des connaissances de Claire unissaient leur destin. Après une cérémonie à la mairie du XVIe arrondissement de Paris, les mariés avaient organisé une grande fête dans un endroit de rêve : le théâtre du Châtelet, ce magnifique édifice que vous avez peut-être découvert à la télévision puisque c’est là que sont remis les Césars.

Claire 3 ChazalC’est dans les salons du dernier étage, donnant sur une splendide terrasse qui offre une vue panoramique sur la capitale, que les invités se sont rassemblés, parmi lesquels on pouvait reconnaître, entre autres, l’ex-ministre Roselyne Bachelot et la charmante Sophie Favier. Claire, ravissante dans un tailleur noir qui semblait avoir été cousu sur elle, était radieuse…

Bien malgré elle, elle attirait les regards comme s’ils étaient aimantés par une force secrète. L’instant d’après, on pouvait la voir dans l’embrasure d’une porte située entre les salons et la terrasse, ses yeux plongés dans ceux d’un beau jeune homme… À cet instant précis, le soleil se couchait sur Paris. L’image était parfaite. Lui, grand, belle allure, les cheveux rasés, vêtu d’un costume de couleur sable. Négligé chic. Elle, superbe, lumineuse… Tous deux rayonnaient comme s’ils avaient été touchés par la grâce.

Émotion

Leur beauté et leur accord magique paraissaient contagieux, puisqu’à chaque fois que le couple croisait le regard d’un convive, un sourire naissait sur le visage de celui-ci. Claire semblait heureuse, mais aussi troublée. Au point que, passant près d’un des nombreux buffets, elle a renversé une pile d’assiettes pleines de restes…

Simple comme elle l’est vraiment, elle s’est précipitée pour les ramasser, n’hésitant pas à se salir les mains… La journaliste s’est bien sûr excusée pour sa maladresse, mais les invités ont, apparemment, immédiatement compris qu’ils avaient affaire à une femme amoureuse, plus préoccupée par son compagnon que par les somptueux buffets…

Claire 4 ChazalEt ce sentiment paraît vraiment réciproque. Et profond. Ceux qui ont vu le couple, assis au premier rang du théâtre, applaudir ensuite le compositeur et chanteur Rufus Wainwright, ne s’y sont pas trompés. Quand il a donné sa version de La complainte de la butte, la phrase « Les ailes des moulins protègent les amoureux », a particulièrement semblé toucher Claire et son compagnon.

Tout comme lorsque les sœurs Labèque, pianistes virtuoses, ont joué, ou quand Marie-Agnès Gillot, danseuse étoile du ballet de l’Opéra de Paris, s’est élancée sur la scène. Une émotion était là, presque tangible, qui ne devait pas tout aux magnifiques prestations des artistes.

Ce soir-là, le miracle a vraiment eu lieu. Claire a renoué avec le bonheur en retrouvant le visage, la voix, et les gestes d’Arnaud Lemaire. Car c’est bien de lui qu’il s’agit. Lui, ce compagnon pour qui son cœur s’était emballé, choisi à nouveau aujourd’hui comme étant l’homme de sa nouvelle vie.

C’est dans cette atmosphère d’amour et de douceur que la soirée s’est prolongée, jusqu’au moment où, soudain, les amoureux ont disparu. Tous deux, partis ensemble, pour continuer à écrire leur histoire…

Laurence Paris

À découvrir

Sur le même thème