France Dimanche > Actualités > Claire Chazal : Abandonnée par son fils !

Actualités

Claire Chazal : Abandonnée par son fils !

Publié le 8 janvier 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

“Quand je pense à lui, c'est les larmes tout de suite”, dit Claire Chazal, évoquant tristement François…

Noël, le sapin, les décorations, les paquets multicolores et, surtout, les étincelles d'excitation qui illuminent les yeux des petits à qui ces moments sont offerts… Claire Chazal les a connus, ces instants magiques, avec son fi ls, François, fruit de ses amours avec le journaliste et écrivain Patrick Poivre d'Arvor.


« Mon fils, c'est tout et au-delà. Quand je pense à lui, c'est les larmes tout de suite, parce que c'est trop chargé en émotion, de souvenirs, de peur aussi qu'il ne lui arrive des choses […], avait-elle confi é sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, en 2015. Je ne peux pas le dire autrement, c'est l'être qui compte le plus pour moi. »

Mais si, pour l'enfant petit, ses parents sont d'abord tout son monde – et plus encore Claire qui a élevé François en mère célibataire –, en grandissant, il prend peu à peu de la distance et se met à voler de ses propres ailes… De plus, soucieuse d'éviter à son fils les contraintes d'avoir des parents si célèbres, sa mère avait tout fait pour le tenir à l'écart de l'univers des médias. Et François n'a pas profi té de la lumière projetée sur ses parents pour se l'approprier. Au contraire, comme l'avait expliqué Claire, en 2018, à Paris Match : « Il n'a pas eu un rapport très facile avec la notoriété. C'est pour cette raison qu'il est parti à l'étranger, pour être jugé sur ce qu'il est vraiment, pas sur son nom. »

« Parti à l'étranger »… Ces quelques mots semblent glisser dans sa phrase comme s'ils étaient évidents. Mais non, pour une mère, avoir son enfant qui s'éloigne jusqu'à quitter son pays signifi e forcément une souffrance. Pas un échec, car le but ultime des parents est de rendre leur progéniture libre, mais peut-être un sentiment d'abandon. Aussi, pour cette femme aimante, cette mère poule et protectrice, le départ de François, d'abord en Nouvelle-Zélande, puis à Londres, ensuite à Hong Kong, a été un crève-cœur. Aujourd'hui, son fils a 25 ans, et semble être un jeune homme accompli. Claire peut être fi ère de ce qu'il est devenu. Mais en cette période particulière, celle qui affi rme préférer se tenir loin des passions amoureuses doit se sentir bien seule… ¦

ENTRE EUX, ELLE N'AURAIT JAMAIS IMAGINÉ UNE TELLE CASSURE, UN TEL ÉLOIGNEMENT.

Laurence PARIS

À découvrir