France Dimanche > Actualités > Claire Chazal : Elle se confie sur son homme !

Actualités

Claire Chazal : Elle se confie sur son homme !

Publié le 26 janvier 2019

Depuis toutes ces années, un seul être fait secrètement battre le cœur de Claire Chazal.

Trois ans déjà qu’elle a quitté la grande vitrine de TF1 pour prendre les rênes d’Entrée libre, sur France 5, une émission culturelle qui lui va comme un gant… de velours. Claire Chazal semble vraiment s’être trouvée dans son rôle d’intervieweuse, curieuse des sentiments qui traversent ses invités. Elle réalise aussi une partie de ses aspirations, en jouant les conteuses dans la comédie musicale Peau d’âne, inspirée du magnifique film de Jacques Demy, représentée au théâtre Marigny, à Paris, jusqu’au 17 février. Mais avec un tel agenda, reste-t-il à la belle Claire un peu de temps à consacrer à l’amour ?

Il semblerait que oui… Cette grande amoureuse a elle-même évoqué ses passions dans son autobiographie, parue en 2018 aux éditions Grasset, Puisque tout passe. Des confidences qui lui ont permis de revenir sur « l’émerveillement des premières fois » qu’elle a vécues, tout autant que sur ses doutes quant à la possibilité d’une relation homme/femme pérenne : « Les deux sexes ne sont-ils pas par nature, par essence, inconciliables », s’interrogeait-elle…

Il est une relation, en tout cas, qui semble plus solide que toutes les autres, et qui dure depuis longtemps déjà. Celle que Claire vit avec un beau jeune homme qui fait secrètement battre son cœur… Contrairement à ses précédentes histoires – avec Patrick Poivre d’Arvor, plus tard avec Xavier Couture, puis avec Arnaud Lemaire – ce lien ne devrait jamais prendre fin.

Car Claire le place au-dessus de tout et de tous. Elle s’en est ouverte à Nikos Aliagas, samedi 5 janvier, dans son émission 50 minutes inside, diffusée sur TF1, parlant avec une émotion tangible de l’homme de sa vie : « Je le sens plus fort, plus intelligent que moi. Plus cultivé, plus déterminé. C’est vrai, je le pense sincèrement. »


Cette personne qui déclenche de telles louanges, c’est son fils, François, le garçon qu’elle a eu avec PPDA. À aujourd’hui 23 ans, il termine ses études, et sa mère en est folle… Cet amour, si fort, elle aimerait tant le taire, ne pas l’ébruiter : « La vie des enfants leur appartient. Je pense que ce qu’ils détestent, c’est qu’on parle à leur place. Et je les comprends. Moi, ce que je peux dire, ce sont mes sentiments pour lui… » a-t-elle encore avoué à Nikos.

Mais l’on sentait bien dans son regard, et au travers des termes qu’elle employait, à quel point Claire est entièrement tournée vers lui et combien il est essentiel pour elle.

De quoi faire ressurgir les mots qu’elle confiait à son ami Marc-Olivier Fogiel, allongée sur son Divan, en juin 2015 : « Mon fils [quand je pense à lui], c’est les larmes tout de suite, parce que c’est trop chargé en émotion, de souvenirs, de peur aussi qu’il ne lui arrive des choses. […] Je ne peux pas le dire autrement, c’est l’être qui compte le plus pour moi… »

Laurence PARIS

À découvrir