France Dimanche > Actualités > Claire Chazal : En larmes, elle raconte son calvaire !

Actualités

Claire Chazal : En larmes, elle raconte son calvaire !

Publié le 15 juin 2015

Sur le divan de Marc-Olivier Fogiel, la grande prêtresse de l’info du week-end sur TF1, Claire Chazal est revenue sur son enfance et les � coups � du sort qu’elle a dû affronter.

C’est une Claire Chazal comme vous ne l’avez sûrement jamais vue qui, le 23 juin prochain, sera la toute dernière invitée de Marc-Olivier Fogiel à s’allonger sur Le divan rouge et élégant de France 3 avant la trêve estivale… Nul doute que ce moment, enregistré récemment, la reine du JT de TF1 le redoutait tout autant qu’elle s’en réjouissait.

Cette femme qui passe pour être quelqu’un de froid et distant savait, en prenant place sur le plateau de son confrère, qu’elle devrait répondre sans fard ni langue de bois au flot de questions sensibles et parfois intimes qu’il lui poserait. Sans doute Claire se sentait-elle en toute confiance. Avec Marc-O, son ami, son confident, son alter ego depuis maintenant quinze ans, la journaliste était certaine de mettre son image entre de bonnes mains…

Il faut dire qu’au fil du temps, ces deux-là sont devenus inséparables : ils habitent la même rue, et la présentatrice est même la marraine de Mila, la fille aînée de l’homme de télévision. Difficile de craindre le pire de celui qui, dans Gala, ne tarit pas d’éloges au sujet de sa proche consœur et qui confie : « Claire Chazal est une femme à la fois forte et fragile. Son parcours professionnel témoigne de sa ténacité et de son endurance. Mais elle est aussi pleine de doutes, taraudée par l’inquiétude depuis l’enfance. »

Sincérité

Pourtant, cet exercice auquel la belle quinqua a accepté de se plier a été si éprouvant que Claire Chazal a eu bien du mal à refouler ses larmes. Et ces larmes n’étaient pas loin d’envahir aussi le visage de son intervieweur !

Pourquoi tant d’émotion ? Quel trouble a bien pu submerger celle qui, d’ordinaire, possède un sang-froid à toute épreuve lorsqu’il s’agit d’annoncer sans sourciller aux Français les pires atrocités dont les hommes sont capables d’un bout à l’autre de la planète ?

Quand les choses vous touchent de trop près, on a beau être maître de soi, il est quasiment impossible de garder son self-control et de faire bonne figure…

Ainsi a-t-elle évoqué son enfance auprès de parents intransigeants qui ne souffraient pas la médiocrité et prônaient la réussite par le travail et l’effort. Son papa, disparu en 2012, et sa maman qui s’est éteinte le 10 avril dernier à l’âge de 89 ans et dont Claire Chazal a parlé avec une grande sincérité sur le divan de Marc-O, le cœur serré.

« Pour avoir été à ses côtés dans ces moments douloureux, a confié l’animateur de France 3, je crois que cela a surtout remué beaucoup de choses, fait remonter plein de souvenirs… »

À l’opposé de ce deuil récent, l’évocation de sa relation avec son fils, François, maintenant âgé de 20 ans qu’elle a eu avec Patrick Poivre d’Arvor, en étonnera plus d’un. « Cet enfant unique a gommé toute envie d’autre enfant », a-t-elle expliqué. Et d’ajouter : « Il n’y aurait pas eu de place pour un deuxième. »

Mais l’émotion était à son comble lorsque, après une heure trente d’interview, Marc-Olivier Fogiel a lancé la vidéo de Patrick Poivre d’Arvor clôturant courageusement son ultime 20 heures, le 10 juillet 2008, et a demandé à la journaliste : « Et vous, vous y pensez souvent à votre dernier journal ? »

La grande prêtresse du JT a alors avoué dans un souffle : « Oui, j’y pense… Je ne sais pas si je serai capable de faire ça… C’est un moment difficile… » Et d’ajouter un peu plus tard : « J’espère que j’anticiperai, que je l’organiserai, que j’arriverai à le vivre calmement et avec des choses qui me permettront de croire dans un autre avenir. »

Quand on sait que, actuellement, la chaîne rencontre de grandes difficultés, on est de fait en droit de s’interroger sur l’imminence de la fin du règne de la reine de l’info de la Une. En effet, selon Le Parisien, TF1 a enregistré au mois de mai dernier son score le plus faible depuis sa création en 1987. Et bien qu’elle soit encore la première chaîne privée d’Europe, les audiences n’ont jamais été aussi basses.

La question du remplacement de Claire Chazal aux commandes du 20 heures ferait-elle clairement partie des axes de réflexion du directoire ? Il faut savoir que Jean-Pierre Pernaut, star incontestée du 13 heures, a de son côté décidé de se remettre en question : toujours selon Le Parisien, il devrait innover dès la rentrée en rallongeant un petit peu la première partie de son JT et en proposant des sujets de trois minutes liés à l’actualité et incarnés par des témoins.

Depuis le temps qu’on prédit à Claire Chazal qu’elle sera remplacée par une journaliste plus jeune, la grande dame du journal télévisé semble cette fois pour de bon sur un siège éjectable… En tout cas, pour elle qui n’est semble-t-il pas encore prête à lâcher son poste, ces signes sont autant de coups de Jarnac qui l’affaiblissent encore davantage au moment même où elle s’apprête à s’éloigner durant l’été du monde de la télévision pour prendre des vacances bien méritées…
Mais une chose est sûre, en se confiant ainsi à son ami devant des millions de téléspectateurs, la journaliste nous aura donné à voir d’autres facettes de sa personnalité. « Je la sais heureuse d’avoir laissé transparaître qui elle est, ce qui l’a construite », a confié Marc-Olivier Fogiel. Et nous aussi, chère Claire Chazal

Clara Margaux

À découvrir