France Dimanche > Actualités > Claire Chazal : Sa revanche !

Actualités

Claire Chazal : Sa revanche !

Publié le 22 septembre 2015

  Lundi dernier, un homme de télévision charismatique a volé au secours de la journaliste Claire Chazal en lui proposant une belle riposte.Lundi dernier, un homme de télévision charismatique a volé au secours de la journaliste Claire Chazal en lui proposant une belle riposte.

Comme une ancre en plein naufrage, une bouée dans la tempête, un phare pour lui réchauffer le cœur, alors que Claire Chazal vient de passer la semaine la plus difficile de sa vie, évincée du fauteuil qu’elle occupait depuis 24 ans, une lumière s’est allumée dans la nuit…

Une nuit terrible, qui s’est abattue sur la présentatrice il y a quinze jours, lorsque dans les étages de la tour de TF1, à Boulogne, convoquée par Nonce Paolini, le président du groupe, elle a appris l’inéluctable.

Bien sûr, en bonne journaliste, Claire devait bien se douter qu’une épée de Damoclès était suspendue au-dessus de sa tête. Nous vous avons régulièrement informé dans ces mêmes pages des menaces nombreuses qui pesaient sur elle. Mais entre se savoir menacé et apprendre son éviction, il y a un fossé qu’il peut être douloureux de franchir.

L’épreuve se déroulait dimanche dernier pour Claire Chazal. Elle l’a passée haut la main. Dans sa robe blanche, couleur de l’innocence, s’affranchissant des tics d’élocution qui quelques jours encore avant l’annonce de son départ faisaient jaser les commentateurs, Claire toute en beauté, d’un professionnalisme irréprochable, a réussi sa sortie.

Malgré tout, son discours d’adieux, sobre, ne cachait rien du sentiment qui prédominait en elle en ce moment historique. « Je ressens aujourd’hui une immense tristesse de devoir ne plus assumer la mission que m’avait confiée Francis Bouygues. » Tristesse, nostalgie, hommage à un président passé. En quelques mots, Claire laissait transparaître son mal être.

Heureusement pour elle, et malgré quelques piques isolées, Claire Chazal n’était pas seule pour passer ce terrible cap. Au terme de son journal, après que les caméras se sont éteintes, toute son équipe, ses amis, se sont réunis autour d’elle pour lui rendre hommage. Elle en a pleuré.

Main Tendue

Mais dans cet océan de détresse, une autre voix allait lui procurer quelque réconfort. Celle d’un homme puissant, qui, en début de semaine, lui a proposé rien moins que de prendre sa revanche !

Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6 est plutôt du genre taiseux. Raison de plus pour que Claire Chazal voie dans le signal qu’il vient de lui envoyer plus qu’un geste confraternel, une main tendue… Le patron de la sixième chaîne était lundi matin invité sur le plateau d’Europe 1.

Au micro, il n’y est pas allé par quatre chemins pour lancer son message, disant en substance : « Claire, si tu n’es plus la bienvenue dans ta maison, viens dans la nôtre ! »

En termes diplomatiques des magnats de la télé, cela donnait ceci : « Si elle souhaitait venir travailler avec nous, on regarderait sa demande avec beaucoup d’attention… » Une phrase complétée par un joli compliment de Nicolas de Tavernost, qui trouve la journaliste « très agréable ».

Simple mais efficace. L’homme aurait voulu lui faire la cour, il ne s’y serait pas pris autrement. Claire Chazal sait désormais que d’autres bras l’attendent s’il lui prenait l’envie de s’envoler. De quoi retrouver le sourire !

->Voir aussi - Claire Chazal : En larmes, elle raconte son calvaire

Christian Morales

À découvrir