France Dimanche > Actualités > Claude Lelouch : “Un homme et une femme” 52 ans après !

Actualités

Claude Lelouch : “Un homme et une femme” 52 ans après !

Publié le 13 novembre 2018

Claude Lelouch est parvenu à réunir les deux interprètes de son chef-d’œuvre pour le troisième volet de sa romance amoureuse.

Chabadabada, ce seul mot suffit à évoquer l’une des scènes mythiques du cinéma : dans Un homme et une femme, ils tombent dans les bras l’un de l’autre sur une plage normande par un frisquet matin d’hiver… Sorti le 27 mai 1966 sur les écrans, ce chef-d’œuvre du tout jeune Claude Lelouch – il n’avait que 28 ans à l’époque ; aujourd’hui, il en a 80 – raflera une Palme d’or, deux Oscars, quatre Golden Globes.

Portée par une Anouk Aimée au sommet de sa beauté, un Jean-Louis Trintignant époustouflant de sincérité et l’inoubliable mélodie de Francis Lai – quelques notes interprétées par Nicole Croisille, devenues un tube planétaire depuis –, cette romance amoureuse est entrée dans la légende. Fort de ce succès, le réalisateur en avait tourné la suite en 1986, intitulée tout simplement Un homme et une femme : 20 ans déjà. 

Les amants, qui ne se sont pas revus depuis leur rencontre coup de foudre, se retrouvent pour tourner l’histoire de leur brève, mais fulgurante passion. Et retombent dans les bras l’un de l’autre… Que sont devenus Jean-Louis Duroc et Anne Gauthier, en 2018 ? C’est précisément la question à laquelle a voulu répondre Claude Lelouch. Les plus belles années, c’est le titre de cet épilogue pour le moins inattendu que le réalisateur est actuellement en train de tourner. Et tenez-vous bien, avec les mêmes acteurs !


Mais comment a-t-il réussi à convaincre Jean-Louis Trintignant de revenir devant les caméras ? En effet, en juillet dernier, dans une interview accordée à Nice-Matin, le comédien, atteint d’un cancer de la prostate et presque aveugle, avait déclaré qu’il arrêtait définitivement le cinéma. Il venait de refuser un rôle dans le prochain film de Bruno Dumont : « J’ai eu peur de ne pas y arriver physiquement. Je ne me déplace plus tout seul, j’ai toujours besoin de quelqu’un auprès de moi pour me dire : “Attention, tu vas te casser la gueule.” »


Jean-Louis Trintignant

Michael Haneke était parvenu à décider l’acteur de jouer dans Amour, en 2012, alors qu’il avait déjà annoncé renoncer au 7e art. Visiblement, Claude Lelouch a su trouver les mots. Après avoir longuement hésité, l’artiste de 87 ans a en effet accepté de donner la réplique à Anouk Aimée. Sur le papier, le thème des Plus belles années ressemble beaucoup à celui du drame d’Haneke, à savoir les sentiments qui unissent un couple à l’orée de la mort. Qu’en sera-t-il à l’écran ? Pour l’instant, le mystère reste entier…


Anouk Aimée

Cependant, on sait que le film se déroulera essentiellement dans une maison de retraite, sous la forme d’une longue séquence entre les deux interprètes, et que le tournage sera très bref : trois semaines, sans doute pour épargner Jean-Louis. Si la plupart des scènes se déroulent à Paris, certaines sont tournées en Normandie, comme en a témoigné, dans Ouest-France, Franck Le Mestre, directeur de l’hippodrome de la Touques, à Deauville : « Lelouch était venu faire des repérages. Mais il est tombé amoureux de la lumière et a finalement réalisé quelques prises de vues avec les chevaux de Stéphane Wattel et Jean-Claude Rouget qui étaient à l’entraînement. » Le réalisateur a également enregistré des images sur la plage de Trouville ainsi qu’à Beaumont-en-Auge, dans le Calvados. Quant à la bande musicale, c’est Francis Lai, 86 ans, qui en assurera la composition, et Calogero les arrangements et l’interprétation. « C’est une très belle rencontre », a déclaré le chanteur.


Claude Lelouch et Francis Lai

Gageons que ce tournage, même éprouvant pour Jean-Louis Trintignant, lui sera aussi source de réconfort. « Les moments les plus heureux de ma vie, c’est quand je travaille », confiait le comédien à L’Obs, en mai 2017. Et puis, il peut compter sur le soutien de sa partenaire, qui est aussi une amie chère, et sur celui de Lelouch pour lequel il a une immense estime. 

« Je voulais raconter que la vie est plus forte que la mort », avait déclaré ce dernier à propos d’Un homme et une femme. Preuve en est : cinquante-deux ans après leur célèbre étreinte, ses deux interprètes s’apprêtent à nous offrir un autre sublime moment de cinéma et d’amour… 

Lili CHABLIS

À découvrir