France Dimanche > Actualités > Claudia Cardinale : Son violeur l'a retrouvée !

Actualités

Claudia Cardinale : Son violeur l'a retrouvée !

Publié le 26 novembre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

On savait que son fils était le fruit d'un viol, mais l'actrice Claudia Cardinale n'avait jamais révélé la suite de cette sordide histoire…

Claudia Cardinale, au casting du nouveau film Bronx d'Olivier Marchal sur Netflix, aura joué et tourné avec les plus grands. Mais avant d'en arriver là, l'actrice fétiche de Visconti et Fellini qui a donné la réplique à Alain Delon, Jean-Paul Belmondo ou encore Marcello Mastroianni a beaucoup souffert…


La star italienne, qui a aujourd'hui 82 ans, a vu le jour en Tunisie au sein d'une famille originaire de Sicile. Fille d'un ingénieur des chemins de fer, elle grandit à La Goulette, près de Sidi Bou Saïd. Véritable garçon manqué, celle qui se prénomme encore Claude n'imagine pas qu'elle va devenir très bientôt une star de cinéma. Elle se verrait plutôt institutrice dans une oasis ou carrément exploratrice ! En 1955, cette jolie plante remporte l'élection de « la plus belle Italienne de Tunis ». La récompense est un voyage à la Mostra de Venise, où elle débarque avec sa maman. Sur la plage du Lido, la naïade en bikini attire l'attention des réalisateurs qu'elle éconduit sans ménagement. S'exhiber devant une caméra ? Trop peu pour elle ! De retour en Tunisie, les sollicitations se multiplient et les télégrammes s'entassent.

Mais personne ne le sait alors, pas même sa mère à laquelle elle le cache : elle est enceinte, et cette grossesse n'a pas été désirée. Mais le plus terrible, c'est que cet enfant est le fruit d'un viol…

Le drame se produit un jour où la maison est désertée par la famille. Claudia est donc seule quand elle voit soudain surgir un homme qui abuse d'elle. Mais malgré cette terrible agression, l'actrice va continuer à fréquenter cet aviateur en cachette durant un an. Dans son autobiographie Moi, Claudia, toi, Claudia : le roman d'une vie sortie en 1995 (éd. Grasset), elle raconte pourquoi elle s'est laissé entraîner dans cette relation toxique, alors qu'elle avait à peine 17 ans plaidant une « attirance irrésistible pour le gouffre » et une « résignation à la souffrance ».

Rapidement, elle tombe enceinte. Son violeur lui propose d'avorter. Elle s'y refuse et trouve enfin le courage de rompre avec son bourreau. Bien déterminée à garder son enfant, même s'il est né d'un terrible drame, elle choisit de se tourner vers le cinéma afin de gagner son autonomie. Elle arrive à Rome en 1958, un puissant producteur, Franco Cristaldi, la prend aussitôt sous son aile. Rebaptisée Claudia, la débutante signe un contrat avec sa compagnie la Vides et fait ses débuts dans Le Pigeon avec Vittorio Gassman…

Sur le plateau, tout le monde ignore que la jeune actrice attend un bébé. « J'ai tourné enceinte, personne ne s'en rendait compte, car la taille des vêtements, alors, était située juste sous la poitrine », a-telle expliqué au journal Le Monde. Afin d'éviter le scandale, Franco Cristaldi aide Claudia à accoucher dans le plus grand secret à Londres mais exige que le bébé, prénommé Patrick, passe pour le frère de la comédienne. « J'ai été contrainte à assumer ce mensonge pour éviter le scandale et protéger ma carrière », a regretté la star dans les colonnes du quotidien. Elle finit par tomber dans les bras de Franco, son pygmalion, et tourne jusqu'à quatre films par an ! Même si son producteur est devenu son amoureux, elle n'en reste pas moins liée à un contrat à la Vides. « Je n'étais pas libre de mes sorties, de mon maquillage et de ma vie personnelle », précise-t-elle.

Traumatisée par le viol qu'elle a subi, l'actrice trouve dans le cinéma une thérapie. En 1963, Le Guépard de Visconti la fait entrer dans la cour des grandes. Les années s'écoulent, les succès défilent, mais devoir faire passer son fils pour son frère est devenu un poids. Cette supercherie ne peut plus durer ! « Quand Patrick a eu 6 ou 7 ans, j'ai appelé un journaliste et j'ai avoué que c'était mon fils. »

En 1966, elle épouse Franco, son producteur, qui va finir par lui révéler l'impensable. Son violeur l'avait retrouvée peu de temps auparavant et souhaitait reprendre contact avec elle. Pris de remords, l'homme voulait donner à son fils biologique son nom. Mais les lettres qui parvenaient à la maison de production étaient systématiquement interceptées par son mari qui les déchirait aussitôt. « Quand je l'ai su et que j'ai interrogé Patrick pour savoir s'il voulait faire sa connaissance, il a refusé catégoriquement. Mon fils en a souffert. »

Même si Franco, son beau-père, a adopté le petit garçon, en 1973, Claudia a enfin le courage de s'émanciper. Amoureuse du réalisateur Pasquale Squitieri, elle quitte, pour lui, Franco Cristaldi et la Vides… Donnant naissance à une petite fille, l'actrice se reconstruira auprès de cet homme rassurant. Après la tempête, arrive toujours tôt ou tard une accalmie…

Valérie EDMOND

À découvrir