France Dimanche > Actualités > Clémentine Célarié : Un éprouvant combat contre la maladie de Charcot !

Actualités

Clémentine Célarié : Un éprouvant combat contre la maladie de Charcot !

Publié le 3 décembre 2018

celarie-clementine20181203j

À 61 ans, Clémentine Célarié entame une lutte de tous les instants contre la maladie de Charcot, un trouble dégénératif pouvant entraîner la paralysie et la mort...

« C’est un enfer ! », confie l’actrice française dans les colonnes de Télé-Star la semaine dernière. À l’âge de 61 ans, Clémentine Célarié est touchée de près par la maladie de Charcot

À chaque minute qui s’écoule, l’état de santé des malades atteints de ce trouble dégénératif s’empire. Aussi appelée sclérose latérale amyotrophique (SLA), cette terrible maladie s’attaque au système nerveux. « Certains vont dire que des maladies, il y en a d’autres, mais celle-là est unique dans le sens où elle emprisonne ceux qui en sont atteints dans une paralysie générale, jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus que cligner des yeux », explique l'actrice de « La vengeance d'une blonde ». 

Pour l’heure, aucun traitement n’a été découvert pour contrer les effets terribles de la maladie de Charcot. C’est donc presque impuissante que Clémentine observe l’état de sa chère amie Lauren se dégrader jour après jour. « Lauren, elle, elle veut vivre, elle se bat comme une furie ! […] Elle ne peut plus manger, plus parler, plus respirer et parle grâce à une application sur iPhone. Elle porte un masque à oxygène qui lui écrase le visage et lui provoque des escarres terribles sur le crâne. Elle va se faire faire une trachéotomie le 28 janvier. », a-t-elle confié.


Avec ses faibles moyens, la star française a décidé d'engager la lutte pour la survie de son amie... Sa seule arme ? Sa notoriété.  « Avec ses amis, j’aimerais un jour pouvoir annoncer à Lauren la découverte d'un médicament qui, au moins, enraillerait cette saloperie. Mais pour ça, il faut de l'argent pour la recherche, c'est urgentissime ! […] Alors je me suis dit que, chaque fois que je rencontrerai un journaliste, j’allais lancer un appel pour que les gens se mobilisent pour la recherche contre la SLA en contactant l’A.R.S.L.A., l’Association pour la Recherche sur la S.L.A. sur le site : www.arsla.org. »

Aujourd'hui, la mère de Abraham Diallo, Balthazar et Gustave Reichert entame un combat qui, en plus de son amie, pourrait aider à sauver 150 000 personnes dans le monde. 

Estelle LAURE

À découvrir