France Dimanche > Actualités > Clotilde Courau : Victime d’un cambriolage !

Actualités

Clotilde Courau : Victime d’un cambriolage !

Publié le 25 août 2019

Le prince Emmanuel-Philibert de Savoie et Clotilde Courau étaient absents lorsque leur appartement du XVe arrondissement de Paris a été “visité”.

C’est une bien mauvaise surprise qui attendait le prince et la princesse de Savoie, vendredi 19 juillet en fin d’après-midi, à leur retour dans leur pied-à-terre parisien du XVe arrondissement… La ravissante Clotilde Courau et son époux, Emmanuel-Philibert, ont en effet découvert en rentrant chez eux que leur appartement avait été « visité » par des cambrioleurs !

Si, pendant l’été, ce type d’effractions est devenu presque banal, on peut sans peine imaginer l’horreur qu’a pu ressentir le couple en passant la porte de leur nid douillet ouverte sur le chaos : meubles éventrés et vêtements abandonnés dans un désordre effrayant, objets personnels souillés par les mains expertes de voleurs sans état d’âme à la recherche de leur butin… Un butin inestimable que ces malfrats n’ont pas mis longtemps à débusquer et à emporter !


À l’heure où nous écrivions ces lignes, les enquêteurs de la direction régionale de la police judiciaire de la préfecture de Paris, secondés immédiatement par ceux de la Brigade de répression du banditisme, qui a pris le relais sur cette affaire, n’avaient pas encore déterminé la valeur exacte du larcin.

Pourtant, selon une source proche du dossier qui s’est confiée au Parisien : « Rien que les plus belles pièces volées font monter l’addition à près d’un demi-million d’euros. »

Pour les parents de Vittoria, 15 ans, et Luisa, 12 ans, cette effraction au sein de leur intimité est sans nul doute une épreuve insupportable, d’autant que les chances de retrouver les coupables ainsi que le magnifique trésor subtilisé dans leur appartement, sont assez minces. Des pépites d’un montant certes exceptionnel, mais qui ont sans nul doute aussi une immense valeur sentimentale pour celle que l’on devrait revoir l’an prochain au cinéma, au côté de Virginie Efira, dans Benedetta, de Paul Verhoeven…

Même si les images de vidéosurveillance sur les lieux et aux alentours ont été réquisitionnées, « les investigations s’annoncent compliquées », a encore expliqué au Parisien cette même personne proche de l’affaire. Elle indique de plus : « Ce genre de cambriolage est rarement l’œuvre d’amateurs. Car pour écouler les bijoux ensuite, il faut avoir un bon réseau de receleurs, puisqu’ils sont reconnaissables. »

Pour l’heure, malgré un désarroi bien compréhensible dû à la disparition de ses précieux joyaux, la jolie princesse peut au moins se sentir soulagée qu’il n’y ait pas eu de victime au cours de ce pillage… 

Que se serait-il passé si la douce Clotilde, son mari et ses deux filles avaient été présents au moment du méfait ?

Clara MARGAUX

À découvrir