France Dimanche > Actualités > Clotilde Courau : Sa fille au cœur d’une dispute familiale

Actualités

Clotilde Courau : Sa fille au cœur d’une dispute familiale

Publié le 11 mai 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Vittoria de Savoie veut mettre un grand coup de pied dans la fourmilière. À 17 ans tout juste, cette jeune femme issue de la lignée des rois d’Italie entend bien bousculer les traditions familiales. Et cette petite révolution lui vaut bien des querelles au sein même de son clan...

Lycéenne, activiste, influenceuse et héritière. Vittoria de Savoie est une jeune femme qui a des convictions et qui les assume parfaitement. Fille de Clotilde Courau et d’Emmanuel-Philibert de Savoie, Vittoria connaît de plus en plus d’exposition médiatique, et pour de bonnes raisons.


Dernièrement, c’est le New York Times qui s’est intéressé de près à elle. Alors qu’elle est la raison de tout ce remue-ménage ? Et bien elle sera officiellement la première femme de l’histoire à prendre la tête de la famille royale de Savoie. Si la monarchie venait à refaire surface, elle serait donc Reine D’Italie, ni plus ni moins.

Une incroyable révolution protocolaire décidée en 2020 par le prince Victor-Emmanuel, fils du dernier roi d’Italie, afin de se rapprocher des évolutions de la société et de l’égalité hommes-femmes. Une décision que Vittoria accueille avec une grande joie : "C'est le plus beau cadeau qu'il pouvait me faire", confie-t-elle.

Malheureusement pour la jeune femme, sa joie a rapidement fait place aux désillusions. Sa nomination n’a pas du tout fait l’unanimité. Leurs cousins, les Aoste, ont fermement condamné cette décision. "C'est totalement illégitime", déplore Aymon de Savoie-Aoste, duc des Pouilles.

De leur côté, les De Savoie se félicitent de cette avancée progressiste. "Au moins, nous donnons le pouvoir aux femmes", déclare le prince de Venise. Clotilde Courau elle aussi exulte : "C'est quelque chose d'immensément historique". Quant à Emmanuel-Philibert, il cloue définitivement le bec aux détracteurs qu’il juge envieux : "Comme je n'ai pas de fils, ils pensaient qu'ils auraient ce qu'ils attendent depuis 150 ans".

Vittoria de Savoie a fait savoir que toute cette affaire lui passait bien au-dessus de la tête. Avec l’insouciance de ses 17 ans, régner lui semble encore “abstrait” mais elle l’assure, la princesse héritière ne fait “pas attention aux critiques”. Après tout, tenir face aux polémiques, n’est pas à cela que l’on reconnaît une grande monarque ? 

Andréa Meyer

À découvrir