France Dimanche > Actualités > Corinne Masiero : Abandonnée par sa famille !

Actualités

Corinne Masiero : Abandonnée par sa famille !

Publié le 11 janvier 2019

Depuis plusieurs décennies, la star de « Capitaine Marleau », Corinne Masiero, n’a plus de contact avec sa famille.

Vie en mille morceaux et parcours chaotiques… C’est ce que s’attache à raconter le nouveau film de la vedette de « Capitaine Marleau ».

Sorti dans les salles obscures le 9 janvier dernier, « Les Invisibles » raconte l’histoire de femmes qui, contraintes de vivre dans la rue, tente de se réinsérer.

Un synopsis qui tenait particulièrement à cœur de l’actrice de 54 ans puisqu’elle a elle-même été contrainte de vivre dans la rue au cours de sa vie.

« J’ai été toxico une dizaine d’années, à partir de 15 ans. Le problème, ce n’est pas de décrocher mais de résoudre ce pour quoi tu prends de l’héroïne. Moi, ça vient des trucs de l’enfance », a-t-elle confié pour le Parisien.

Corine Masiero naît le 3 février 1964 à Douaï. En attendant de pouvoir enfin exercer sa passion pour la comédie, elle cumule les petits boulots. Après des années de galères, elle intègre pour la première fois une troupe de théâtre à l’âge de 28 ans et commence à se produire sur les planches.


De sa famille pourtant, on ne sait pas grand chose. Et pour cause : Corinne a été délaissée par les siens il y a bien des années. « Je ne veux pas parler de ma famille, je ne les vois plus depuis longtemps… », révèle-t-elle à Télérama.

C’est seule que cette adolescente égarée à dû se reconstruire lorsqu’elle était intimement convaincue que « la vraie liberté, c’était ça : être toxico ». « Et que le seul moyen de se révolter, c’était de se détruire », ajoute-t-elle pour l’hebdomadaire culturel.

Aujourd’hui, celle qui confie ne pas souhaiter d’enfants a réussi à surpasser ses démons sans le soutien de son père ou ou de sa mère : « Il m’a fallu un gros travail sur moi, j’ai vu une psy, et quand j’ai rencontré le spectacle vivant, ça a donné du sens à ma vie ».

En couple depuis 2000 avec Nicolas Grard, sa famille, c’est sûrement avec lui qu’elle a su la reconstruire.

Estelle LAURE

À découvrir