France Dimanche > Actualités > Cristina Cordula : Abusée par de tristes sires !

Actualités

Cristina Cordula : Abusée par de tristes sires !

Publié le 30 décembre 2014

Le week-end dernier, la star de M6 s’est retrouvée bien malgré elle au cœur d’un� scandale�. La photo de Cristina Cordula en grand sur le programme avait attiré du monde…

Elle est l’une des personnalités de la télé les plus aimées des Français. Son charme, sa simplicité, la sympathie qui émane d’elle ont fait qu’en quelques années, cette ravissante brune venue de Rio de Janeiro, au Brésil, a conquis un public difficile. Son légendaire « magnifaïk ! » est prononcé avec délectation par ses nombreux fans, qui se réjouissent, chaque jour de la semaine, de la retrouver dans l’émission de M6, Les reines du shopping. Un programme consacré à la spécialité de Cristina Cordula : le relooking.

Peu à peu, cette femme étonnante, qui allie beauté et forte personnalité, nous est devenue familière, et même indispensable. Un défi de taille, car il n’était pas évident de s’imposer sur les petits écrans en parlant français avec un accent aussi prononcé, ni de se faire autant apprécier de la gent féminine quand on est une si magnifique créature.

Pourtant, Cristina Cordula y est parvenue, réalisant ainsi ses rêves de petite fille, quand, à 5 ans, elle se voyait déjà faire des défilés. Aujourd’hui, Paris, l’emblème de la mode, de la beauté, du luxe, a complètement adopté cette belle brune, que les grands couturiers apprécient à sa juste valeur. Comme Chantal Thomass, qui la connaît depuis trente ans, et la qualifiait de « drôle, charmante, attachante », dans L’obs, lors d’une interview parue le 30 octobre dernier.

Cristina Cordula © 1001tv.fr
Cristina Cordula © 1001tv.fr

Insultes

Mais si tout semble sourire à Cristina, il y a quelques jours, elle s’est soudain retrouvée au cœur d’un scandale. Comme si elle en avait eu le pressentiment, elle avait confié à L’obs, en conclusion à son interview, ces mots qui résonnent aujourd’hui d’une étrange façon : « Je sais que je suis dans une bonne phase, mais je ne serai peut-être pas toujours au top »…

Et hélas, c’est le week-end dernier que cette phrase a pris tout son sens. Alors que rien ni personne n’aurait pu le prévoir, la grande Cristina Cordula a été abusée ! Elle a vu son nom souillé, et, bien malgré elle, a été à l’origine de la colère de ses plus grands admirateurs !

Tout avait pourtant commencé le plus tranquillement du monde. Comme vous le savez, il existe deux concours de beauté en marge du sacro-saint Miss France : Miss Prestige, chapeauté par Mme de Fontenay, et Miss Nationale, présidé par un ancien du comité Miss France, Michel Le Parmentier, dont l’élection avait lieu le week-end dernier à Arras, au cabaret restaurant Royal Variétés.

Vendredi 12, plusieurs défilés de mode des 24 Miss retenues pour la grande finale étaient prévus. Et qui d’autre que la populaire Cristina Cordula, incarnation de la beauté et du chic, aurait-on pu choisir pour présenter ces événements ? Aussi, l’animatrice avait-elle été annoncée au programme de cette soirée glamour. Une garantie, pour les organisateurs, d’attirer de nombreux fans de l’ex-top-model au Royal Variétés !

Mais hélas, le vendredi venu, les admirateurs de la pétillante Brésilienne, qui avaient réservé leur place pour la somme non négligeable de 30 euros, ont été atrocement déçus. Car leur vedette ne s’est jamais montrée ! Et une grogne, bien compréhensible, a commencé à envahir le Royal Variétés…

« C’est une honte, cette organisation, a protesté Carole, une des spectatrices (très) mécontentes. On se fout de nous, on nous promet Cristina Cordula, on l’affiche partout, et finalement, elle ne vient pas. Et en plus, on se fait insulter quand on demande un remboursement », a-t-elle confié à La voix du Nord.

En effet, quand les organisateurs se sont rendu compte que le public criait au scandale de ne pas voir la star de M6 qu’ils attendaient tant, ils ont fait baisser le prix de l’entrée de 30 à 10 euros… Mais il était trop tard. Comme le rapporte encore La voix du Nord, l’ambiance, au Royal Variétés, était devenue électrique. Et quand on a annoncé officiellement que Cristina ne paraîtrait pas, les insultes ont commencé à fuser…

© meltyfashion.fr
© meltyfashion.fr

Le surlendemain, dimanche 14, l’un des organisateurs, Christophe Coupez, a tenté de se justifier quant à l’absence de l’animatrice : « C’était un accord verbal que j’avais avec elle, on n’avait rien signé, a-t-il expliqué. Elle m’a prévenu il y a deux jours qu’elle ne pouvait pas venir. »

Une affirmation que Cristina Cordula, sans doute très en colère que son nom ait été utilisé sans qu’elle en sache rien, a contredite lundi dernier sur Twitter : « Je n’étais pas au courant de l’élection de Miss Nationale. Je n’ai jamais confirmé quoi que ce soit ! » a-t-elle indiqué. L’on peut d’ailleurs s’assurer sur ce même réseau social que jamais l’animatrice n’avait fait mention de sa participation…

Ce scandale à Arras a été suivi le lendemain d’une autre explosion de colère. Après le sacre d’Allison Evrard, Miss Paris, l’une des concurrentes a arraché le micro pour expliquer que le vote avait été truqué ! D’autres voix se sont jointes à la sienne, jusqu’au producteur Jonathan Pouillet, l’un des jurés, qui a abondé dans son sens, expliquant : « C’est Miss Bretagne qui devait gagner. Le comité voulait faire gagner Miss Paris, comme ça, ça lui faisait économiser des frais de déplacement »…

C’est donc sur une note très amère que s’est achevé ce week-end. Mais si l’image de Miss Nationale a été ternie, espérons qu’il n’en sera pas de même de la réputation de Cristina Cordula. Et pour consoler tous ceux qui aiment la belle Brésilienne, sachez qu’elle présentera sa nouvelle émission, Surpriiise ! sur M6, samedi 27 décembre, à 18 h 35. Et cette fois, nous vous garantissons qu’elle sera bien au rendez-vous !

Laurence Paris

À découvrir