France Dimanche > Actualités > Cristina Cordula : Un tragique accident de la route !

Actualités

Cristina Cordula : Un tragique accident de la route !

Publié le 18 février 2019

À l’âge de 19 ans, la star de M6, Cristina Cordula, a vécu une tragédie : la mort de son frère.

C’est une blessure qui ne se refermera jamais tout à fait… Il y a 35 ans, Cristina Cordula a vécu un drame.

Très discrète sur sa vie privée, celle qu’on a longtemps soupçonnée à tort d’être la compagne de Zinedine Zidane évoque rarement son passé douloureux.

Dans les colonnes de Gala, la pétillante animatrice de M6 donne pourtant les détails de cet événement sanglant qui lui a longtemps fait perdre l’envie de sourire… Et pour cause : son frère y a, lui, perdu la vie.

C’est au Brésil que cet effroyable accident se produit. À l’époque, la jeune femme n’a que 19 ans. Son petit frère, Claudio, lui, n’en a que 18.

Pendant le Carnaval de Rio, il décide d’emprunter sa voiture. Et c’est au volant de cette dernière qu’il pousse son dernier soupir…« Mon frère Claudio [ …] a eu un tragique accident de la route. […] Tous les autres passagers ont survécu, sauf lui. J’étais chez mon oncle dans le Nord. Mon père m’a téléphoné pour m’annoncer sa disparition. Il était désespéré. Après, ce fut l’horreur… »


Après ce terrible événement, le monde s’effondre pour la jeune Cristina. Chaque jour, la solitude se fait plus présente, délaissée par ses parents « anéantis » par le chagrin. « Ils pleuraient tout le temps, chacun dans leurs coins. Enfermés dans leur douleur, dans leur détresse. Moi, je voulais qu'ils me réconfortent. Qu’ils soient ensemble pour m’aider à vivre mon deuil, à surmonter ma tristesse, mais c’était impossible : ils étaient séparés et ne se parlaient pas. C’était affreux. La mort de mon frère avait pris toute la place. Ils ne m’avaient pas oubliée mais je me sentais à part. J’avais envie de les secouer, de leur crier : 'Regardez-moi, je suis vivante. », se souvient l’ancienne mannequin de 54 ans, toute à ses souvenirs douloureux.

Écrasée sous le poids de ce deuil trop lourd à porter pour ses épaules encore frêles, la femme de Frédéric Cassin a une seule idée en tête : fuir le Brésil pour tenter sa chance en Europe. « Je me suis dit : 'Cristina, toi aussi, tu peux mourir demain, alors va vivre tes rêves ! […] C’était aussi une question de survie. J'avais fini mes études de journalisme, j’ai vendu ma voiture pour payer mon billet et je suis partie », a confié celle qui a obtenu la nationalié française cette année. Et d’ajouter : « Ce fut une année éprouvante. J’ai galéré en tant que mannequin, j’ai connu les jalousies, les vacheries… Je me sentais seule, j’étais loin de ma famille, mais c’était une expérience importante pour moi. »

À quelque chose, malheur est bon puisque aujourd’hui Cristina a de quoi rendre fier son frère et ses parents, désormais eux aussi disparus. 

Julia NEUVILLE

À découvrir