France Dimanche > Actualités > Cyril Féraud : Harcelé sexuellement !

Actualités

Cyril Féraud : Harcelé sexuellement !

Publié le 9 juin 2015

L’animateur de “Slam”, Cyril Féraud, vient d’avouer que certaines ne se gênaient pas pour lui mettre la main aux fesses dès qu’elles le pouvaient.

À le voir, avec ses mèches en l’air et son sourire de poussin tout juste sorti de l’œuf, on pourrait croire que Cyril Féraud est né voilà une vingtaine d’années, et que, s’il n’était pas aussi connu désormais, il pourrait bien se faire refouler à l’entrée des boîtes de nuit parce que mineur ! C’est beau de savoir rester jeune, mais il ne faut pas en abuser…

Sauf que, si l’on en croit l’état civil – lequel n’a pas pour habitude de raconter n’importe quoi –, le présentateur de Slam (tous les après-midi de la semaine sur France 3) a fêté le 15 mars, non pas ses 20, mais ses 30 ans ! Bref, le « gamin » est un homme.

Les femmes ne s’y trompent d’ailleurs pas, elles qui constituent la majorité de son public, et donc de ses fans. Elles en arrivent même bien vite à le convoiter… et pas seulement dans leurs rêves secrets !

Caleçon

Car de la convoitise au harcèlement, il n’y a qu’un pas, que certaines n’hésitent nullement à franchir, en particulier celles qui ont la chance de pouvoir l’approcher parce qu’elles font partie du public de l’émission.

Mais, enfin, allez-vous dire, c’est impossible : dans l’assistance, il y a davantage de gentilles grand-mères que d’adolescentes déchaînées ! C’est vrai… mais cela n’empêche pas les « sentiments », comme vient de le révéler Cyril Féraud lui-même dans le magazine Voici : « […] À chaque fois qu’il y a une pause dans Slam, je vais m’asseoir dans le public pour rigoler. Et vous ne pouvez pas imaginer le nombre de mamies qui me touchent les fesses… »

Eh bien ! En voilà des manières ! On se dit d’abord qu’on a dû lire trop vite, que ça ne peut pas être ça… Mais quand on lui demande si ces respectables vieilles dames en veulent réellement à son corps, voici ce que Cyril répond : « Possible. Il faut dire que je les excite. Chaque jour, pendant les pauses, je fais aussi deviner au public la couleur de mon caleçon. Et on ne va pas se mentir, je provoque l’hystérie chez les mamies. »

C’est le bouquet ! Est-ce que vous imaginiez ça, vous ? Que pendant que vous étiez bien sagement devant votre écran de télévision, de l’autre côté, sur le plateau, on était au bord de l’orgie intergénérationnelle ?

Après ça, quelque chose me dit que vous n’allez plus pouvoir regarder Slam exactement de la même façon qu’avant !

Didier Balbec

À découvrir