France Dimanche > Actualités > Cyril Hanouna et Yann Barthès : Le combat des chefs

Actualités

Cyril Hanouna et Yann Barthès : Le combat des chefs

Publié le 12 octobre 2016

Tous les soirs, les audiences de “Quotidien”, la nouvelle émission de Yann Barthès sur TMC, talonnent celles de “Touche pas à mon poste”, sur C8, animé par Cyril Hanouna.

De quoi donner des sueurs froides au roi Hanouna. Entre les deux stars du PAF, Cyril Hanouna et Yann Barthès, la � guerre � est désormais déclarée.

HanounaCYRIL HANOUNA        
État Civil
d'origine tunisienne, papa est médecin
et maman gérante d'une boutique
de prêt-à-porter de luxe

1 - Toujours en lutte avec les kilos en trop
Pratiquer le tennis intensément ne l’empêche pas d’afficher un léger embonpoint au niveau de la sangle abdominale, ce qui lui file des complexes, comme il l’a révélé sur Le divan de Marc-Olivier Fogiel. « Je ne me trouve pas terrible », a-t-il avoué à un Marco ému aux larmes.
2 - Prêt à tout pour faire grimper l’audience
Pour remporter la bataille de l’access prime time face au redoutable Quotidien de Barthès, le turbulent présentateur est prêt à tout, même à faire la paix avec Benjamin Castaldi, son ex-meilleur ennemi, en lui demandant de rejoindre sa bande de chroniqueurs. Benji a relevé le défi et leurs petits tacles, à l’antenne, ne manquent pas de sel.
3 - Un trublion incontrôlable
Un rire contagieux, des blagues de potaches qui fusent, des défis improbables lancés en direct, comment fait-il pour être toujours aussi turbulent ? Aurait-il recours à des substances illicites ? L’animateur a répondu à nos confrères du Point : « Je n’ai jamais bu, jamais fumé, alors la drogue… Je ne suis pas du tout là-dedans. J’ai toujours été comme ça, speed. »
4 - Amoureux de la même femme depuis treize ans
Sa vie privée n’a plus de secret pour les téléspectateurs. Il s’amuse même à lire en direct les textos parfois punchy que lui envoie sa femme, Émilie. Cette brune piquante lui a donné deux enfants, Bianca et Lino, qui interviennent de temps en temps dans Touche pas à mon poste, par téléphone.
5 - Un enfant de la télé, repéré pour sa tchatche
Il démarre sa carrière sur Comédie ! en tant que stagiaire, après avoir envoyé son CV. Il a 23 ans et se fait vite repérer pour son humour zéro limite par Dominique Farrugia alors à la tête de la chaîne, qui lui demande d’imaginer des sketches pour La grosse émission.
6 - Un bourreau de travail
« Je me couche tous les soirs tôt, vers 22 h, et je me lève tous les matins à 6 h. Je ne sors presque jamais », avoue ce boulimique de boulot. Au bord de l’asphyxie, l’animateur de C8 a préféré quitter Europe 1 pour se recentrer sur Touche pas à mon poste et relever le défi face à son concurrent, Yann Barthès.
7 - Une star bling bling qui pèse 250 millions d’euros
L’animateur-producteur engrangerait des sommes colossales, comme ce très gros chèque qu’a signé, avec sa maison de production, Vincent Bolloré, pour le garder dans le groupe Canal + : 50 millions d’euros par an sur cinq ans, soit 250 millions d’euros.

BarthèsYANN BARTHÈS
41 ans, un gars de la province
né à Chambéry
dont le papa était cheminot.

1 - Séducteur encore et toujours
Pour sa rentrée sur TMC, le quadra tente de casser son image de garçon « propre sur lui », en dévoilant un savant coiffé-décoiffé de mèches poivre et sel lui donnant un côté George Clooney irrésistible. Icône de mode masculine, cet adepte du style néodandy persiste et signe avec des costards cintrés révélant sa silhouette filiforme d’éternel jeune premier.
2 - Abonné aux gros coups en moins d’une semaine
Après avoir donné le numéro de téléphone de Vanessa Paradis et dépassé les audiences de Touche pas à mon poste, Yann Barthès s’est offert la seule interview française du dalaï-lama, rien que ça.
3 - Adepte de la zen attitude
Il a fait réaliser, il y a quelques années, un tatouage sur son avant-bras gauche représentant un mantra majeur du bouddhisme qu’il n’a pas hésité à montrer au dalaï-lama durant son entretien exclusif, Om mani padme hum, dont le chef spirituel du Tibet s’est empressé de livrer la signification en direct : un message d’amour et d’ouverture à l’autre.
4 - Des amours classées secret défense
Il a l’image du gendre idéal mais sa vie privée reste une énigme. Du coup, les rumeurs vont bon train… Il les ignore, préférant peaufiner son statut de célibataire endurci un brin rock’n’roll, très à l’aise dans ses baskets de quadra dans le vent.
5 - Entré à la télé par la petite porte
En 1998, Yann Barthès commence en tant que stagiaire au service communication de Canal +. Il est chargé des revues de presse destinées à Pierre Lescure, alors président de la chaîne. En 2004, il fait ses débuts de chroniqueur aux côtés de Michel Denisot au Grand journal. D’une timidité maladive, il peine à imposer son style, mais sa belle gueule sauve la mise.
6 - Un bosseur acharné
Si Yann lit son prompteur, ce sont néanmoins ses propres textes qu’il débite, dans un style marqué par une bonne dose de second degré, un ton impertinent et décalé, devenu sa marque de fabrique.
7 - Producteur avec un salaire à 5 chiffres
Il a créé, en 2011, la société de production Bangumi, en collaboration avec l’ancien producteur éditorial du Grand journal, Laurent Bon, à l’époque de Michel Denisot. Depuis, pour Yann, côté revenu, c’est le jackpot avec un salaire mensuel estimé à 34 000 euros. Une somme rondelette, à laquelle s’ajoutent des revenus qu’il touche via sa société de production…

Sophie Marion

À découvrir