France Dimanche > Actualités > Daniel Auteuil : « J’ai peur de la maladie »

Actualités

Daniel Auteuil : « J’ai peur de la maladie »

Publié le 16 février 2022

.photos:borde-jacovides-/-bestimage

Daniel Auteuil a toujours rêvé de faire de la musique. L’acteur de 72 ans qui a sorti son premier album et s’apprête à débuter sa tournée, à Paris, est plus heureux que jamais même s’il reconnaît avoir certaines peurs. Les accidents, la maladie, l’angoisse, la retraite… Le chanteur se confie.

Daniel Auteuil a longtemps rêvé de chanter et il lui aura fallu 72 ans pour finalement sauter le pas. Aux personnes qui lui disent qu’il est trop tard, l’acteur répondait à nos confrères de Paris Match : « Les gens qui pensent : ‘Il est gâteux ou il est fou’ n’osent pas le dire. C’est le privilège de l’âge. J’aimerais bien d’ailleurs… qu’on me rentre un peu dedans. Il y a une part de folie à monter sur scène à un âge où l’on est censé rester tranquille, mais j’en suis incapable. Je vis quelque chose d’extraordinaire : j’ai l’impression d’avoir 30 ans et de devoir convaincre le public, spectacle après spectacle ».


On aurait pu penser que c’est sa carrière au cinéma qui l’a empêché de prendre le micro mais Daniel Auteuil affirme qu’il n’en est rien. « Je donne souvent cette excuse… J’étais dans le déni. La vérité, c’est que j’avais très peur de me lancer. J’ai toujours chanté, joué de la guitare, seul chez moi, mais je refusais de passer le cap », avouait-il. Il insiste sur le fait qu’il lui aura fallu « presque toute une vie pour faire ce chemin, pour que le rideau se lève devant ce micro ». L’acteur à l’affiche d’Adieu Monsieur Haffmann, le film de Fred Cavayé, avec Gilles Lellouche, explique à nos confrères que c’est la musique qui lui procure le plus d’émotions. Il soulignait : « Mes parents étaient chanteurs d’opéra, ils en imposaient et j’avais sans doute un complexe. Et puis j’appréhendais les ricanements… ‘Encore un acteur qui se met à chanter’! »

Des angoisses, Daniel Auteuil en a depuis l’enfance. Il s'en souvient pour Paris Match : « J’avais des angoisses en pensant aux trucs d’école, à ma mauvaise conduite chez le curé. Les histoires de religion, l’enfer me faisaient terriblement peur… » Et les choses n’ont pas changé à l’âge adulte puisque l’acteur concède à nos confrères qu’il a tout bonnement peur « de tout ». « Je suis terriblement angoissé par ce que je ne peux pas contrôler, par l’inconnu. J’ai peur des accidents, de la maladie… », témoignait celui qui ne souhaite en rien abandonner le cinéma au profit de la musique.

Daniel Auteuil raconte aussi qu’à 18 ans, il a vécu un « grave accident de voiture » et que c’est ce qui lui a permis de « prendre conscience que l’on peut passer à côté de la vie en une fraction de seconde ». Il est formel : c’est cet événement qui lui a « donné le goût de l’urgence ». Et de poursuivre en ces termes : « Je suis tétanisé si je dois parler devant cinq ou dix personnes. En revanche, je ne crains pas de me retrouver sur scène devant du public. Au contraire, je me sens bien (…) Le temps file sans qu’on le voie défiler. Je suis passé d’adolescent à vieux sans transition. Tout à coup, on ne vous propose plus les mêmes rôles. Il faut en faire le deuil… L’accepter ». Et la retraite, une autre source d’angoisse pour l’acteur ? Il conclut en répondant par la négative puisque c’est une chose qu’il n’envisage tout simplement pas. « J’ai juste demandé aux gens qui me sont proches de m’empêcher d’être ridicule. Je ne veux pas faire le gala, le film de trop… J’aimerais soigner ma sortie », annonçait l’interprète de Si vous m’aviez connu.

Kahina Boudjidj

À découvrir