France Dimanche > Actualités > Daniel Guichard : Sauvé par Claude François !

Actualités

Daniel Guichard : Sauvé par Claude François !

Publié le 23 avril 2022

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Sans le conseil avisé de celui qu'il considérait comme un frère, l'interprète du “Gitan” aurait très mal terminé…

Indépendant, le chanteur de Mon vieux l'a toujours été. Dans la vie comme dans sa carrière, Daniel Guichard a pris tous les risques ! En 1974, deux ans après son premier Olympia, il quitte Barclay pour monter son propre label, Kuklos, avec lequel il produira de nombreux artistes.


Ce succès il le doit en partie à son grand copain, Claude François, qui l'a beaucoup aidé dans cette entreprise. Dans les années 80, Daniel se lance dans la distribution et élargit ses activités en fondant une radio pirate, Radio Bocal. Comme il vient de 10 France Dimanche le confi er dans Micro miroir (Melody TV), disponible le 14 avril prochain : « Ça m'a coûté de l'argent. Je n'avais pas la démarche de faire de la pub. C'était carrément pour foutre le bordel. »

S'il a perdu des plumes dans cette aventure qui s'est achevée en 1988, l'artiste a cependant évité le pire, toujours grâce à l'ami Claude ! À l'instar de ce dernier, qui avait lancé le révolutionnaire Podium Magazine en 1972, il a voulu créer son propre journal. Avant d'entreprendre ce projet ambitieux, Daniel prend toutefois conseil auprès de celui qu'il considère comme un grand frère. Heureusement ! « Claude François m'a mis en garde : fallait pas aller là-dedans », raconte-t-il, toujours dans

“Il m'a mis en garde : fallait pas aller là-dedans.”

Micro miroir. Suivant le sage avis de l'interprète de Comme d'habitude, Daniel s'est donc recentré sur ses activités musicales… pour le meilleur ! En 1983, il sortait Le Gitan, l'un de ses plus grands tubes. Un succès qu'il n'a hélas pu savourer avec son alter ego, disparu le 11 mars 1978… 

Lili CHABLIS

À découvrir

Sur le même thème