France Dimanche > Actualités > Danièle Gilbert : Les révélations de Patrick, son mari

Actualités

Danièle Gilbert : Les révélations de Patrick, son mari

Publié le 21 mai 2004

Celui qui connaît le mieux la grande favorite de "La ferme", son mari Patrick, est persuadé que, malgré les embûches, Danièle Gilbert triomphera de l'adversité

Il connaît mieux que personne la grande favorite de La ferme, sur TF1. Patrick Scemama, le mari de Danièle Gilbert, a ses idées à lui sur ce qui se passe vraiment à Visan. Les jeunes ont voulu l'éliminer parce qu'ils la craignent !

Pour les lecteurs de France Dimanche, il a bien voulu les livrer...

->Voir aussi - Danièle Gilbert : Elle est la grande gagnante de "La ferme"

France Dimanche (F.D.) : Qu'en est-il de la santé de Danièle ?

Patrick Scemama (P.S.) : Ne vous en faites pas. Je l'ai au téléphone deux fois par semaine, brièvement. Elle me dit que tout va bien, et ça se voit sur les images. Si elle devait être malade, elle ne pourrait pas faire tout ça. Rassurez tous ceux que cela intéresse ! À part quelques courbatures, liées à l'effort physique, il n'y a aucun problème. Danièle est suivie depuis longtemps par un étiopathe, qui la voit régulièrement pour faire disparaître douleurs et mauvaises énergies. Il est venu l'examiner sur le site de La ferme. Mais il n'y a pas eu de visite de médecins généralistes.

F.D. : On a eu le sentiment que Danièle «tapait sur les nerfs» d'un peu tous les candidats, ces derniers jours. Y aurait-il eu un «complot» de leur part, pour l'écarter, parce qu'elle est devenue une rivale sérieuse ?

P.S. : Vous savez, c'est un jeu, avec un gagnant. Certains essaient de trouver des stratégies d'élimination. C'est vrai que ça sentait la nomination arrangée. C'était un peu les jeunes contre les anciens. C'est le groupe des jeunes qui a essayé de l'éliminer, parce qu'ils la craignent. Ils éliminent ceux qui leur paraissent dangereux, un peu comme dans le Maillon faible... Mais bon, c'est elle qui a gagné...

F.D. : Est-il exact que Danièle ait fait venir son neveu et un deuxième huissier, pour être sûre que la production ne fausse pas les résultats ?

P.S. : Non, pas du tout ! La production demande, lorsqu'il y a un nominé, qu'un membre de la famille soit présent à Visan, pour l'accueillir à sa sortie. C'est moi qui était sur le plateau, et son neveu était à Visan, au cas où elle sortirait. Danièle n'a absolument aucune suspicion envers la production.

F.D. : Comment réagissez-vous au fait que les autres se moquent un peu d'elle, en l'imitant parfois, comme Pascal Olmeta ?

P.S. : Il se moque d'un peu tout le monde, même de lui et de Vincent... Vous savez, ils sont enfermés là-dedans depuis plus d'un mois. Ils sont plus «lâchés», ils ont moins de politesse, moins de civilité. Même s'ils lui envoient des «vannes», ce n'est pas méchant. Cela arrive dans toutes les familles. Tous continuent à aimer beaucoup Danièle, mais ce qu'ils ne supportent pas, c'est qu'elle rabâche un peu... Parce que, c'est vrai, elle a un petit côté perfectionniste, elle veut que les choses soient bien faites...

F.D. : Elle va tenir, avec toutes ces tensions ?

P.S. : Oh, pour ça, je ne suis pas inquiet ! Danièle va tenir jusqu'au bout !

Cyril Martinelli

À découvrir

Sur le même thème