France Dimanche > Actualités > Danièle Gilbert : "Marre d'entendre parler sans cesse de la crise !"

Actualités

Danièle Gilbert : "Marre d'entendre parler sans cesse de la crise !"

Publié le 17 avril 2009

On a vraiment l'impression qu'en ce moment, la plupart des gens n'ont pas très envie qu'on leur évoque en permanence la mauvaise situation économique. Danièle Gilbert confirme, hélas, bon nombre en sont victimes.

Les émissions qui reviennent sur la crise, comme le dernier Pièces à conviction sur France 3, ne font guère recette. Au cinéma, Erreur de la banque en votre faveur, qui vient de sortir, semble avoir fait, les premiers jours, un score un peu décevant, bien que ce soit une bonne comédie, servie par des acteurs talentueux comme Gérard Lanvin et Jean-Pierre Darroussin.

Comme, de temps en temps, on a besoin de vivre de bons moments, il n'y a jamais eu autant de monde dans les stations de sports d'hiver. Le Stade de France a battu, lui, son record d'affluence, avec près de 80.000 spectateurs, lors du match de rugby opposant le Stade Français à l'ASM, l'équipe de Clermont-Ferrand !

J'y étais ! Mon cœur balançait entre les deux camps, mais j'avoue avoir été très contente de la victoire de l'équipe de mon Auvergne natale ! Ce fut un bel après-midi ! Pour le sport, bien sûr, mais pas seulement !

->Voir aussi - Danièle Gilbert : Adieu Maurice Jarre

Max Guazzini, le talentueux président du Stade Français, sait allier la fête au spectacle des virtuoses du ballon ovale : démonstration de moto, danseuses du Moulin-Rouge : pendant deux heures, nous avons oublié nos soucis.

La présence de deux Miss France, Alexandra Rosenfeld et Valérie Bègue, a illuminé le cocktail d'après match. Un rugbyman a su trouver le chemin du cœur d'Alexandra. Quant à Valérie, très souriante, oubliant les polémiques, elle est pleine de projets. Leur complicité faisait plaisir à voir.

J'ai aussi eu le plaisir d'assister à la générale de la pièce Le siècle sera féminin ou ne sera pas... où j'ai croisé Gérard Lenorman, Ginette Garcin et Pascal Bataille, accompagné de son épouse. Une joyeuse troupe de treize comédiens nous raconte la vie d'un immeuble pendant l'élection présidentielle, opposant un homme et une femme. Tiens, tiens ! Doc Gynéco nous charme, Maxime nous montre son talent d'acteur, Philippe Lellouche, très à l'aise, joue les chefs d'orchestre de l'histoire. De toute façon, avec l'arrivée de ces nouvelles recrues, le siècle sera théâtral !

L'ENCENSÉE DE LA SEMAINE : Isabelle Adjani pour son retour très réussi dans La journée de la jupe et l'humour dont elle fait preuve dans ses interviews.

LES ÉPINGLÉS DE LA SEMAINE : Ceux qui cassent pour le plaisir, comme à Strasbourg, alors que les colères de la nature peuvent tout démolir en un instant. On a le cœur brisé devant les images du malheur qui vient de frapper l'Italie.

À la semaine prochaine. J'attends votre courrier à :
Danièle Gilbert, France Dimanche, 10, rue Thierry Le Luron, 92592 Levallois-Perret Cedex.
Ou vous pouvez me retrouver sur mon site internet : www.danielegilbert.net

À découvrir

Sur le même thème