France Dimanche > Actualités > Dany Boon : Au cœur d’une sombre escroquerie !

Actualités

Dany Boon : Au cœur d’une sombre escroquerie !

Publié le 11 février 2019

L’an passé, une admiratrice de Dany Boon a été victime d'escroquerie après être allée voir « La ch’tite famille ». Elle a décidé de faire appel à un avocat.

« La ch’tite famille » est devenu synonyme d’arnaque pour cette mère de famille…

L’an passé, une admiratrice de Dany Boon a été victime d'une arnaque de milliers d’euros après s’être rendue à la projection du nouveau film de son idole.  

Les faits remontent à mars 2018. Heureuse d’avoir assisté à cette projection, la quadragénaire s’était empressée de partager cette sortie sur les réseaux sociaux. Un message élogieux auquel avait souhaité répondre un certain… Dany Boon !

Surprise, cette Rémoise s’était d’abord assurée qu’il s’agissait bien du producteur de 52 ans et non d’un usurpateur. « Il a procédé à un appel vidéo. J'ai vu que c'était lui. Peut-être que c'était quelqu'un qui l'a filmé à son insu », se remémore-t-elle pour France Bleu Champagne Ardenne.

Si doutes il y avait encore, son interlocuteur achève de la convaincre en évoquant des éléments de la vie personnelle du comédien. « Il a parlé de son divorce avant que les médias n’en parlent», raconte-t-elle.

Une fois le climat de confiance installé, elle a d’ailleurs accepté de lui verser 5 000 euros à l’aide de carte pré-payées afin de le soutenir financièrement dans l’élaboration d’un tout nouveau projet…


C’est là que le piège s’est refermé… Le 12 novembre – soit huit mois après le premier contact, les échanges ont brutalement cessé.

Toujours persuadée d’avoir aidé le réalisateur des « Ch’tis », ce n’est pourtant qu’à l’évocation d’un drame similaire que la femme de 40 ans a finalement compris qu’elle avait eu affaire à un escroc et a décidé de faire appel à un avocat.

Quelques temps auparavant, une autre femme d’une quarantaine d’année avait en effet envoyé argent et photos compromettantes à un usurpateur qui se faisait passer pour son idole, le chanteur Amir. L’homme avait ensuite tenté de la faire chanter en lui réclamant pas moins de 20 000 euros.

Une rançon de la gloire salée dont se serait bien passé Dany Boon… Si Amir a confié se sentir peiné, le quinquagénaire n’a, lui, pour le moment, pas réagi.

Estelle LAURE

À découvrir