France Dimanche > Actualités > Dany Boon : Bienvenue à l'Elysée !

Actualités

Dany Boon : Bienvenue à l'Elysée !

Publié le 11 avril 2008

En dépassant les 17 millions d'entrées, le film de Dany Boon bat le vieux record établi par "La Grande Vadrouille"

Son film vient d'atteindre un record historique avec plus de 17 millions d'entrées à peine un mois et demi après sa sortie ! Une consécration pour Dany Boon, qui entre ainsi dans le tout petit monde des grands réalisateurs de comédies à la française !

Mais comme si ce triomphe ne suffisait pas à en faire un homme comblé, voilà que le comique se voit dérouler le tapis rouge pour entrer dans la demeure du chef de l'État ! Le président Nicolas Sarkozy et sa femme Carla s'apprêtent en effet à lui dire : « Bienvenue à l'Élysée !»

C'est dans une petite salle de trente places, installée au sous-sol du palais présidentiel et méconnue du grand public comme des journalistes, que le film de notre Ch'ti préféré sera projeté devant des spectateurs triés sur le volet.

->Voir aussi - Dany Boon : Foudroyé en pleine gloire

L'endroit, gardé secret, est réservé aux divertissements cinéphiliques des chefs de l'État... Ce lieu dédié au cinéma a été créé en 1969, à l'initiative du président Georges Pompidou, fraîchement élu. Pendant que sa femme Claude, fervente admiratrice des arts, s'attachait à rénover la décoration d'un palais quelque peu délaissé par le couple de Gaulle, Georges Pompidou, résolument moderne, décidait la construction d'une salle de projection à deux pas de son bureau présidentiel.

Cette salle qui a vu défiler nos présidents successifs va donc accueillir, le 14 avril, Dany Boon, sa femme Yaël, le comédien Kad Merad et quelques élus des départements du Pas-de-Calais et du Nord. En tout, une vingtaine d'invités sont prévus.

Mieux : Dany assistera aussi à la première séance élyséenne de l'ère Sarkozy. Très souvent en voyage et surchargé de travail, le président n'a en effet pas encore trouvé le temps de mettre les pieds dans sa salle de cinéma privée. Mais, tenu informé par ses conseillers de l'immense succès de cette comédie, le chef de l'État a décidé de marquer le coup... Quitte à prendre le train en marche avec un peu de retard.

Il faut dire que Bienvenue chez les Ch'tis prend des allures de séisme. Et bien malgré lui, Dany Boon devient le fédérateur de toute une nation. Son film a dépassé, en moins de deux mois, le score historique de La Grande Vadrouille (17, 2 millions de spectateurs) d'Autant en emporte le vent (16, 7 millions d'entrées) et des Visiteurs (13, 7 millions d'entrées) !

Jamais vu

Selon les prévisions des spécialistes de l'exploitation des salles obscures, les aventures de Dany Boon et de Kad Merad vont probablement pulvériser, dans les mois à venir, les 20,8 millions d'entrées obtenues dans l'Hexagone par Titanic de James Cameron ! Du jamais vu.

Ironie du sort : la première semaine d'avril, quand sa comédie détrônait La Grande Vadrouille de Gérard Oury, Dany Boon débutait le tournage du Code a changé, le prochain film de Danièle Thompson, qui n'est autre que la fille du grand réalisateur !

Quant à l'acteur, épuisé par ce raz-de-marée aussi colossal qu'imprévisible, il est désormais un homme riche. Très riche même. À la fois réalisateur, scénariste, dialoguiste et coproducteur du film avec sa société Les Productions du Ch'timi, il va toucher le pactole, selon une enquête du Figaro.

Intéressé à hauteur de 30 centimes d'euros par entrée, Dany Boon devrait en effet encaisser plus de cinq millions et demi d'euros, sans compter les droits vidéo et autres exploitations télévisuelles...

Sa comédie, qui a seulement coûté 11 millions d'euros (quand le budget du Titanic dépassait allégrement les 200 millions), en a déjà rapporté plus de 100. Elle devient ainsi l'une des affaires cinématographiques les plus rentables de toute l'histoire du septième art.

Pour se remettre de cette cascade d'émotions, Dany Boon a décidé de prendre, en 2009, une année sabbatique. En attendant de préparer Les Ch'tis 2, qui serait prévu pour l'été 2010...

Alain Soubrier

À découvrir