France Dimanche > Actualités > Dany Boon : Il revit le drame de sa mère !

Actualités

Dany Boon : Il revit le drame de sa mère !

Publié le 19 février 2010

Le comédien préféré des Français, Dany Boon, a, comme celle qui lui a donné le jour, été victime de l'intolérance et des préjugés.Le comédien préféré des Français, Dany Boon, a, comme celle qui lui a donné le jour, été victime de l'intolérance et des préjugés.

Parce que sa maman, telle une mère courage, l'a entouré d'amour et de tendresse, parce qu'elle a réussi à l'élever en lui enseignant de vraies valeurs, en dépit de toutes les épreuves qui ont croisé son chemin, Dany Boon lui voue une éternelle reconnaissance... « Elle était souvent mélancolique, avait-il confié dans le magazine Notre Temps. Pour ne pas la voir souffrir, je la faisais rire, et aussitôt, elle allait mieux. Nous partagions une très grande complicité. »

Mais, si mère et fils ont profité de tant d'instants privilégiés et continuent, aujourd'hui encore, à jouir d'une certaine connivence, ils sont aussi unis par un même drame ! Un drame que le comédien ne pensait pas trouver, lui-même, sur sa route... Celui de l'intolérance et des préjugés !

Une histoire qui commence quand Danièle n'est encore qu'une toute jeune fille. Pas même majeure, à l'époque, elle a le « malheur » de tomber amoureuse de celui qu'il ne fallait pas, s'attirant ainsi les foudres de son père.

->Voir aussi - Dany Boon : Il va de nouveau être papa

« Ma mère avait été chassée de chez elle par ses parents, a encore expliqué l'humoriste à nos confrères de Notre Temps. Mon grand-père n'a pas accepté que ma mère soit tombée enceinte à 17 ans, d'un homme de dix-huit ans son aîné et kabyle de surcroît !»

Une situation terrible, dont le petit Dany, qui naîtra quelques mois plus tard, va beaucoup souffrir. Il sera très triste de ne jamais connaître cet aïeul, mais surtout, de voir sa mère si souvent et si injustement malheureuse.

« Je me souviens d'elle, vient-il de révéler dans le mensuel Tribune juive, endimanchée, pleurant sur un parking, toute seule, alors qu'à 10 mètres, son frère se mariait. » Telle une pestiférée, écartée de la fête, isolée, la malheureuse payait cher son choix d'avoir décidé de vivre avec un homme dont sa famille ne voulait pas...

Injustice

« Comme elle était avec un Kabyle, confie l'acteur, elle n'avait pas le droit d'assister à la cérémonie. C'était d'une telle violence ...» Un sentiment de brutalité et d'injustice que Dany a craint de vivre, bien malgré lui, quelques années plus tard. Lorsque le comédien fait la connaissance de sa seconde épouse, c'est avec beaucoup d'inquiétude qu'il envisage de devoir supporter la même exclusion.

« Quand j'ai connu ma femme, Yaël, explique-t-il, j'ai un peu vécu la situation de ma mère à l'époque de sa rencontre avec mon père, face à la différence de religion. » À cette époque-là, en effet, Dany vient de divorcer de la comédienne Judith Godrèche, qui lui a donné un deuxième fils (il en a déjà un d'une précédente union) et avec laquelle il vient de vivre quatre ans de passion.

Lorsque, quelque temps plus tard, l'humoriste a le coup de foudre pour Yaël, cette jolie brune de confession juive, Dany ne peut s'empêcher de faire le rapprochement entre son amour naissant et le drame qu'a vécu sa mère dans sa jeunesse : « J'étais plus âgé, se souvient-il, divorcé, avec deux enfants, et artiste... Au secours !»

Heureusement, la tendresse infinie que Yaël et le comédien partagent apaisera vite ses craintes, et sa conversion au judaïsme sera le gage ultime de la sincérité de ses sentiments envers la nouvelle femme de sa vie.

« Mes deux grands fils sont athées, mais on fait tous shabbat ensemble, il y a même ma mère, raconte-t-il. Elle était sur la chaise le jour de mon mariage ! Il faut rester dans une vision de religion tolérante. »

Puis Dany Boon ajoute : « Aujourd'hui, si je parle d'intolérance [ dans ses spectacles, ndlr ], j'ai l'impression de réparer. » Et, sans doute, de rendre à sa chère maman toute la dignité et le respect qu'on lui avait si injustement, un jour, volés...

Laura Valmont

À découvrir