France Dimanche > Actualités > Dany Boon : L'étoffe d'un super-héros !

Actualités

Dany Boon : L'étoffe d'un super-héros !

Publié le 27 mars 2020

.photos:bestimage

Le comédien se trouvait dans un café lorsqu'un inconnu est entré, ruisselant de sang, pour demander de l'aide...

Ch'ti, humoriste, comédien, réalisateur, homme de cœur, père de cinq enfants, amoureux fou de sa compagne depuis plus d'un an et demi… il cumule les casquettes, lui qui n'a jamais eu la grosse tête ! Et pourtant… À presque 54 ans (le 26 juin prochain), Dany Boon peut se targuer de transformer en or tout ce qu'il touche. Mais l'or, il s'en moque. « La seule richesse, c'est de faire rire », martèle-t-il.


Son glorieux parcours – il a battu le record d'entrées en France avec Bienvenue chez les Ch'tis – ne lui a jamais fait oublier d'où il venait. Fils d'un père kabyle, chauffeur routier, et d'une femme de ménage, Daniel Hamidou, son vrai nom, a connu la pauvreté et le racisme. Ainsi, sa mère a longtemps été montrée du doigt parce qu'elle avait épousé un Arabe. L'injustice sous toutes ses formes, il l'a connue et l'a toujours dénoncée, à sa manière, rigolote et populaire, dans ses sketches comme dans ses films. Le succès venu, et l'argent coulant enfin à flots, Dany s'est impliqué dans de nombreuses associations caritatives, Children Action ou le Gréement à Dunkerque, une maison relais qui accueille des SDF, un projet qu'il a largement soutenu depuis 2011.

Mais celui que Line Renaud considère comme son fils n'a pas seulement aidé les moins chanceux que lui. Comme il vient de le révéler, il lui est même arrivé de sauver la vie d'un homme. Un geste fort, que l'acteur a gardé secret durant des années…

Actuellement à l'affiche du Lion, un film de Ludovic Colbeau-Justin, et mobilisé par l'écriture de son prochain long-métrage, une comédie prometteuse qui se passe dans un village privé de connexion internet, Dany, qui vit désormais à Londres, a tout récemment fait halte à Paris pour honorer l'invitation des deux boute-en-train du Web que sont David Coscas (Mcfly) et Raphaël Carlier (Carlito).

Ce duo qui sévit habituellement sur YouTube, compte plus de cinq millions d'abonnés qui suivent leur show L'émission de Mcfly et Carlito a en effet décroché suite à un pari gagné contre Yann Barthès, un prime time sur TMC, le 25 février. Pour cette grande première (qui ne sera sans doute pas la dernière puisque la chaîne a battu, ce soir-là, un record d'audience), ces joyeux compères avaient convié de nombreuses têtes d'affiche : Dany, très heureux de retrouver pour l'occasion son ami et partenaire dans Le Lion, Philippe Katerine, mais aussi Pascal Obispo, ainsi que les comiques Camille Lellouche et Michaël Youn…

Soumettre les invités à différentes épreuves, toutes plus drôles et potaches les unes que les autres, telle est la base de ce divertissement bon enfant. Parmi les jeux imaginés par Mcfly et Carlito, le concours d'anecdotes. Le principe ? Chacun doit raconter une histoire qui sort de l'ordinaire. À ceux qui l'écoutent de juger si celle-ci est véridique ou pure invention.

Son tour venu, le natif d'Armentières, très en verve, comme à son habitude, a alors évoqué cette nuit où, sortant d'un de ses shows donnés à l'époque au Palais des glaces, à Paris, il a sauvé la vie d'un inconnu. Après le spectacle, Dany, accompagné de son garde du corps, décide pour se détendre de prendre un pot dans un café à proximité. Il s'installe donc à une table et passe commande lorsque, soudain, la porte de l'établissement s'ouvre sur un homme ruisselant de sang. Ce dernier tente péniblement de raconter ce qui lui est arrivé : il vient de se faire égorger par un malfrat qui voulait lui voler son paquet de cigarettes. Personne ne l'écoute, ni même n'esquisse le moindre geste pour lui porter secours, alors que le malheureux, dans un état critique, est en train de se vider littéralement de son sang ! Pire, le patron du bar, incommodé par cette vision d'horreur qui risque de faire fuir la clientèle, le somme de dégager.

« Il ne se rendait pas compte que le mec était en train de mourir », raconte Dany. Lui seul sait, pour avoir suivi des cours de secourisme, qu'il n'y a plus une seconde à perdre, qu'il est peut-être même trop tard… Il demande à son garde du corps d'appeler le Samu et se précipite au secours de la victime qu'il fait coucher, comme on le lui a appris, sur le côté. S'emparant alors d'une serviette sur le comptoir, il appuie de toutes ses forces sur la gorge profondément entaillée afin de faire compression et arrêter l'hémorragie.

En attendant l'ambulance, Dany s'efforce à tout prix de maintenir le blessé conscient : il lui parle, le rassure, lui enjoint de rester calme. Une fois arrivés, les brancardiers le remercient : grâce à son intervention, le malheureux est hors de danger.

Mcfly, Carlito et le public présent ce soir-là ont eu du mal à savoir si le comédien disait vrai. Il faut avouer qu'il a parfaitement interprété son rôle, instillant le doute, avec humour, comme lorsqu'il affirme n'avoir jamais raconté cette histoire à quiconque pour ne pas avoir ensuite à jouer les sauveteurs le restant de ses jours.

Et pourtant ! Grâce à sa courageuse intervention, celui qui n'était pas encore le Ch'ti le plus célèbre du monde a permis à cet inconnu d'échapper à une mort certaine. Bien avant de décrocher ses quatre Molières et ses trois Césars, Dany était déjà un héros !

Lili CHABLIS

À découvrir