France Dimanche > Actualités > Dany Boon : Terrorisé par le Covid, sa vie de couple est devenu un enfer !

Actualités

Dany Boon : Terrorisé par le Covid, sa vie de couple est devenu un enfer !

Publié le 20 octobre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Le Covid a été une véritable épreuve pour chacun d’entre nous, mais s'il y en a bien deux qui ont payé le prix fort, c’est bien Dany Boon et sa femme Laurence Arné !

Voilà deux ans que le monde entier vit au rythme de cette pandémie de Covid. Pas facile, pour la plupart, de s’adapter aux mesures sanitaires et aux nouvelles habitudes surtout lorsque ce virus a été une grande source d’angoisse voire de paranoïa. Alors imaginez un peu ce que cela doit être lorsque l’on est hypocondriaque !


Et bien, c’est le cas de Dany Boon ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette période n’a pas du tout été une partie de plaisir. Invité de l’émission C dans l’air, sur France 5 ce 19 octobre, avec sa compagne Laurence Arné, ils ont abordé le quotidien, un peu chaotique, qui a rythmé leur vie depuis le début de la pandémie.

En effet, l’acteur, totalement paniqué à l’idée d’attraper le Covid, a multiplié les précautions, avec la complicité de sa compagne. "On se désinfectait avec du vinaigre blanc, ça sentait très fort à la maison. On javellisait nos courses durant quelques jours parce qu'on a eu peur, comme tout le monde", a-t-elle expliqué auprès d’Anne-Elisabeth Lemoine.

Il faut dire que la jeune femme n’a pas vraiment eu le choix. Dany Boon, qui est réellement hypocondriaque, prenait leur température “quinze à seize fois par jour”. “On ne compte pas, on est prudent !", avait avoué l’acteur, confiant même qu’il lui arrivait de prendre la température de sa femme, discrètement, pendant qu’elle dormait, et même parfois, celle de son chien.

Au comble de l’angoisse, Dany expliquait alors : "On avait en continue les infos et ils inventaient des trucs nouveaux, parce qu'il fallait bien qu'ils alimentent l'antenne. Et donc on calculait 'alors sur le bois, le virus tient 4 heures, sur le plastique pendant 6 heures...' C'était terrible, on comptait les heures en fonction des matières."

Anne-Elisabeth Lemoine, espiègle comme à son habitude, a fait remarquer qu’en dépit de ses précautions draconiennes, l’acteur de 54 ans avait malgré tout contracté le Covid. "Oui au deuxième confinement, juste avant le tournage. J'ai acheté un oxymètre et j'avais 85 % d'oxygène donc j'ai appelé mon médecin en panique, qui m'a dit que je l'avais mal mis !", se souvient Dany.

Fort heureusement, il a pu compter sur sa moitié pour l’apaiser et surtout égayer son quotidien. “Moi, je n'ai retenu que les bons trucs : j'ai vu qu'il fallait boire du champagne pour contrer le virus donc je l'ai fait boire !", conclut-elle avec complicité.

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème