France Dimanche > Actualités > Dany Saval : Handicapée à vie !

Actualités

Dany Saval : Handicapée à vie !

Publié le 15 août 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Recluse dans son mas provençal, Dany Saval, l'épouse de Michel Drucker, vit un enfer quotidien…

C'est un véritable calvaire que doit actuellement endurer la femme de Michel Drucker. En vacances dans leur propriété d'Eygalières, dans les Bouches-du-Rhône, elle semble faire face à d'importantes diffi cultés qui affectent de façon très grave son quotidien. C'est un message posté sur les réseaux sociaux qui a donné l'alerte sur ce handicap épouvantable qui lui rend la vie impossible. « Après avoir lu tous vos gentils messages, j'ai attendu les vacances pour vous faire ce petit mot, entourée de mes petits amours pendant que Michel est sur son vélo », commence Dany.


Certes, il y a bien ses fi dèles compagnons à quatre pattes, ces « petits amours », comme elle les appelle, qui sont là pour lui remonter le moral, mais son mari, parti à bicyclette sillonner les routes de Provence, la laisse de plus en plus souvent seule. Isolée du monde, elle se sent abandonnée à son triste sort car la pauvre ne sait pas se servir de tous ces instruments modernes qui pourraient rompre sa solitude. « Il faut que vous sachiez que je ne sais pas utiliser l'ordinateur (même les portables) mais que j'ai la chance d'avoir les doigts de notre fidèle Claude pour pianoter avec vous sur le petit écran », révèle-t-elle dans la suite de ce message Facebook qui a donc été rédigé par le plus proche collaborateur du couple, le très « fi dèle » Claude.

Face à de telles révélations, l'on est en droit de s'interroger. Quel est donc ce mal mystérieux qui l'empêche de « pianoter » comme elle dit ? Réduite à se servir des doigts d'un autre, on ne peut que s'inquiéter. S'agirait-il d'arthrose ou pire de paresthésie, un trouble des sensations qui donnent des fourmillements aux extrémités, signe avant-coureur d'un AVC ? Si la seconde hypothèse s'avérait exacte, Dany serait donc à tout moment en danger de mort ! À moins que ses difficultés à taper sur les touches d'un clavier ne soient causées par des troubles de la vision qui l'empêche de lire les lettres…

Mais rassurez-vous, ce n'est pas sa santé, qui est, fort heureusement, très bonne, qui lui donne du tracas mais cette dif-fi culté que ressentent souvent les seniors face aux nouvelles technologies. Dans l'incapacité de se servir d'un ordinateur, et même comme elle le laisse entendre d'un smartphone, ce rejet du progrès la prive de tout contact avec ses proches. Privée de son mari, accaparé par sa « petite reine », on vous laisse imaginer le drame !

Et c'est sans doute jusqu'à la fi n de sa vie qu'elle va devoir traîner cette incapacité qui fait qu'à 78 ans, elle ne deviendra jamais une « geek », comme on surnomme dorénavant les expertes en informatique. Une invalidité que Michel devrait aisément lui pardonner…

Valérie EDMOND

À découvrir