France Dimanche > Actualités > Daphné Bürki : Son incroyable reconversion !

Actualités

Daphné Bürki : Son incroyable reconversion !

Publié le 24 janvier 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Daphné Bürki

Alors qu’elle triomphe aux commandes de “Je t’aime, etc.”, sur France 2, Daphné Bürki a décidé que le bonheur était dans le pré…

Sorte d’ovni dans le monde si formaté de la télévision, Daphné Bürki ne cesse d’étonner dès que l’on se penche un peu sur sa vie. Pas seulement parce qu’elle a vu le jour sur la pelouse d’un hôpital du xive arrondissement de Paris, ou que la première fois qu’elle a regardé la télé c’était une émission des Nuls, sur Canal +, ce qui, selon elle, l’a influencée toute sa vie.

Mais la singularité de cette personnalité attachante de 39 ans, dont on sent le cœur battre pendant ses interventions, notamment dans son émission de l’après-midi sur France 2, Je t’aime, etc., est qu’elle a une forte propension à penser aux autres plutôt qu’à elle-même. « J’essaie d’être la bonne amie qui accompagne sur des sujets qui peuvent être gênants, en les rendant plus accessibles », avait-elle confié à TV Magazine, en août dernier.

Voilà sans doute pourquoi, depuis trois saisons, avec son émission, elle a établi une magnifique relation avec son public, évoquant des sujets délicats comme l’égalité des droits, le harcèlement, les violences faites aux femmes… En retour de quoi, son audience sur France 2 témoigne de la complicité qu’elle a su installer. 


Côté cœur aussi, Daphné semble être une femme comblée, avec son compagnon depuis 2009, Sylvain Quimène, un comédien, plus connu sous le nom de Gunther Love, champion du monde d’air guitar et membre du groupe Airnadette. Ensemble, ils sont les heureux parents d’une petite Suzanne, née en 2013, elle-même petite sœur de Hedda, née en 2007, que Daphné a eue avec le chanteur Travis Bürki.

Il y a deux ans, Gunther avait demandé la main de sa chérie de la façon la plus loufoque qui soit, comme elle l’avait raconté à Télé Loisirs : « Mon amoureux m’a fait sa proposition de façon complètement folle. Il était sur scène en Finlande, pour un championnat du monde d’air guitar retransmis sur Internet. Il s’est déshabillé et on a vu qu’il avait écrit en anglais sur son corps : “Est-ce que tu veux te marier avec moi, Daphné ?” » Si l’animatrice avait alors répondu par l’affirmative, le couple n’a toujours pas passé le cap. « Je sais qu’il aimerait qu’on officialise, mais moi, je trouve ça tellement plus rock’n’roll d’être juste fiancés ! », a-t-elle confié à Télé 7 Jours…

Mais ce qui est le plus « rock’n’roll » chez Daphné, c’est qu’elle assure ne pas avoir « un besoin viscéral d’antenne », comme elle l’a dit à TV Magazine. Le plus intrigant dans cette déclaration étant que, si beaucoup de ses confrères peuvent tenir le même discours, quand c’est Daphné qui le dit, on la croit ! Et aujourd’hui, même si elle peut vivre ses aspirations dans le cadre de la télé, la jeune femme n’est peut-être pas entièrement comblée professionnellement. Car depuis quelque temps, elle réfléchit à une reconversion, véritablement étonnante.

En effet, ce n’est pas devant les projecteurs ni derrière les caméras qu’elle se projette dans l’avenir. Mais loin, très loin de cet univers un peu abstrait, fait d’illusions et de paroles ! Ce serait plutôt « dans le pré », pour reprendre le titre du programme de rencontre rural de M6, qu’elle se verrait continuer sa carrière ! « Je me suis inscrite à une formation d’agricultrice, vient-elle de confier au Parisien Week-end. Elle dure deux ans, mais qu’importe. Je dois obtenir ce diplôme pour avoir le droit de m’occuper des quelques hectares de céréales bio que mes parents cultivent à côté d’Angers (Maine-et-Loire). Ce sont eux qui m’ont demandé de reprendre le flambeau. »

Un projet à des kilomètres de son activité d’aujourd’hui, mais qui a pris racine, comme elle s’en était expliquée à TV Magazine, en août dernier : « Mon père était publicitaire avant de devenir agriculteur bio, il y a trente ans. Hier, il m’a demandé de passer mon diplôme pour prendre le relais et cultiver ses terres. J’y ai pensé toute la nuit ! C’était émouvant. Il a aussi demandé à mon frère, qui y réfléchit. C’est ma grande question du jour. Ça représente beaucoup de travail, mais il sait que je suis une bosseuse. »

Depuis cet été, la bosseuse est passée à l’acte, en s’inscrivant à une formation d’agriculture ! Après être née sur une pelouse, être sortie première de son école de stylisme, avoir été embauchée chez Dior, avoir travaillé avec le grand couturier John Galliano ; après avoir animé de nombreuses émissions, Daphné Bürki pourrait donc passer les prochaines années de sa vie dans le Maine-et-Loire, à cultiver des produits bons pour la planète et les consommateurs ! Le désir de celle qui déclarait dans TV Magazine avoir « un besoin viscéral d’être au service des gens » serait sans doute pleinement exaucé. Elle pourrait peut-être ainsi réaliser son rêve ultime : inventer les pâtes « light », comme elle l’a encore confié au Parisien : « Les pâtes, c’est la meilleure chose au monde. Je peux en manger à tous les repas. Je serais vraiment heureuse si je pouvais créer une variété qui soit bonne pour la santé, que l’on puisse manger en grande quantité sans grossir. […] Peut-être grâce à mes cultures céréales bio. »

Laurence PARIS

À découvrir